Le gouvernement Harper agit pour contrer la violence sexuelle dans l'Est de l'Ontario

CASSELMAN, ON, le 17 juill. 2014 /CNW/ - Le gouvernement fédéral a annoncé aujourd'hui l'appui du Canada à un projet visant à réduire et à prévenir la violence sexuelle à l'égard des femmes et des filles dans l'Est de l'Ontario.

Le Centre Novas-CALACS francophone de Prescott-Russell recevra des fonds pour lui permettre d'aider des organismes communautaires à répondre aux besoins des femmes et des filles francophones qui sont victimes d'agression sexuelle dans les zones rurales de Prescott et de Russell, dans l'Est de l'Ontario. Des prestataires de services communautaires travailleront avec les femmes touchées par la violence sexuelle à cerner les besoins locaux et les lacunes des services existants. On examinera les pratiques prometteuses, surtout celles qui ont donné de bons résultats en milieu rural. Ensuite, des stratégies seront mises en œuvre pour améliorer le soutien aux victimes d'agression sexuelle.

Le projet a été sélectionné à la suite d'un appel de propositions du gouvernement du Canada intitulé Cyberviolence et violence sexuelle : aider les collectivités à intervenir.

Les faits en bref

Condition féminine Canada versera 106 955 $ au Centre Novas-CALACS francophone de Prescott-Russell pour ce projet de 24 mois.                                                                          

Depuis 2007, le gouvernement du Canada a, par l'entremise du Programme de promotion de la femme de Condition féminine Canada, octroyé plus de 69 millions de dollars à des projets qui luttent contre la violence faite aux femmes et aux filles.

Le financement que le fédéral accorde, par l'entremise de Condition féminine Canada, à des projets communautaires a presque doublé depuis 2006-2007. Ce sont plus de 720 projets qui ont ainsi été financés d'un bout à l'autre du pays.

Citations

« Le gouvernement du Canada prend des mesures concrètes pour protéger les femmes et les filles contre toutes les formes de violence, y compris la violence sexuelle. Nous sommes fiers de soutenir des projets communautaires comme celui-ci dans tout le pays afin d'essayer d'améliorer les services que reçoivent les femmes menacées de violence sexuelle ou victimes de violence sexuelle. » L'honorable Dre K. Kellie Leitch, ministre du Travail et ministre de la Condition féminine

« Notre gouvernement est heureux de s'associer au Centre Novas-CALACS francophone de Prescott-Russellpour améliorer les services offerts aux femmes qui sont victimes de violence sexuelle dans l'Est de l'Ontario. Nous agissons parce que nous savons que la violence à l'égard des femmes et des filles est un problème qui nous concerne toutes et tous, et que tout le monde doit par conséquent participer à sa résolution. » Pierre Lemieux, Député de Glengarry-Prescott-Russell

« Nous sommes heureux de nous associer au gouvernement du Canada pour réaliser ce projet, grâce auquel nous améliorerons l'aide que reçoivent dans leur milieu les femmes et les filles qui sont victimes de violence sexuelle. Ce projet répond à un réel besoin dans les collectivités. », Martine Lanthier, Présidente, Centre Novas-CALACS francophone de Prescott-Russell  

Voir le communiqué sur le site de CNW

Partagez partager