Hébergement femmes Canada demande le rétablissement du Programme d’amélioration des maisons d’hébergement

Hébergement femmes Canada demande au Ministre Duclos de rétablir le Programme d’amélioration des maisons d’hébergement (PAMH).

Hébergement femmes Canada, de concert avec nos association membres de maisons d’hébergement provinciales et territoriale demande à l’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des enfants et du Développement social, de rétablir le Programme d’amélioration des maisons d’hébergement (PAMH) dans la Stratégie nationale sur le logement qui sera annoncée plus tard cet automne.

Le PAMH, autrefois administré par la SCHL, a été démantelé en 2011. Le Fonds a été éliminé malgré le fait qu’il avait été évalué positivement par une tierce partie en 2009. Quand nous avons demandé aux travailleuses en maison d’hébergement il y a quelques années de nommer la mesure qui améliorerait le plus les résultats pour les femmes et leurs enfants fuyant la violence, elles ont presque toutes ciblé le besoin de logements sûrs et abordables.

Le rétablissement du PAMH va:

  • Fournir des fonds dédiés aux maisons d’hébergement, plutôt que d’inclure ces fonds dans d’autres programmes;
  • Augmenter le niveau de transparence en termes de comment et quand les fonds sont déboursés;
  • Permettre au gouvernement d’assumer un rôle de leadership et de s’assurer que les femmes fuyant une situation de violence dans toutes les régions du pays aient accès à des niveaux comparables de services; et
  • En diminuant les niveaux de transferts (du fédéral au provincial/territorial), les montants de financement fournis aux maisons d’hébergement seront plus élevés et la période de temps nécessaire aux déboursements vraisemblablement plus courte. Il en résultera un processus d’allocation du financement optimisé et efficace.

Nous reconnaissons le travail que le gouvernement accomplit en développant une Stratégie nationale sur le logement (SNL), une Stratégie de réduction de la pauvreté et une Stratégie pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe. Le potentiel pour réaliser un véritable changement dans la vie des populations les plus vulnérables au Canada dépendra en grande partie des façons dont ces stratégies vont s’articuler les unes aux autres. Le rétablissement du Programme d’amélioration des maisons d’hébergement permettrait de faire un grand pas dans cette direction en reliant la SNL et la Stratégie pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe. Ultimement, cette mesure aura aussi un impact sur la réduction de la pauvreté pour un groupe de femmes très vulnérables.

Lire toute la lettre au ministre Duclos ici

Source : Hébergement femmes Canada 

Partagez partager