Lettre ouverte de Ruth Rose : la loi canadienne sur l'assurance-emploi pénalise les femmes

Malgré la protection de l’emploi qu’assure la Loi sur les normes du travail, des femmes perdent leur emploi avant, pendant ou peu après leur congé de maternité. Pourquoi ne sont-elles pas admissibles aux prestations de chômage ? C'est pourtant une pratique répandue dans plusieurs pays. 

Crédit photo : Huffington Post 

Dans l'édition de LaPresse+ du 7 octobre, l'économiste féministe Ruth Rose publie une lettre ouverte appuyée par plus de 175 signataires. Cette lettre dénonce la législation canadienne sur l'assurance-emploi qui dénigre la femme quant à son accès aux prestations financières de chômage. 

Pour lire l'article  

Partagez partager