La maison l’Aquarelle présente le documentaire « Toujours présente, pas toujours apparente ! »

Pour bien illustrer la problématique, nous avons fait l’adaptation québécoise de Fred & Marie, que nous avons renommé Max & Julie. Ce court-métrage a été réalisé à Chibougamau, par des gens de Chibougamau. Le résultat est éloquent et parle de lui-même.

Le  29 novembre dernier, La Maison d’hébergement l’Aquarelle a procédé au lancement du documentaire « Toujours présente, pas toujours apparente ! », sur la violence psychologique, réalisé au cours de l’année 2013. Ce documentaire a été  l’objet l’activité principale dans le cadre de la Campagne 2013 des 12 jours d’action contre la violence faites aux femmes, qui se tient annuellement du 25 novembre au 6 décembre.

Ce documentaire portait principalement sur la violence psychologique car c’est une des formes de violence la plus répandue et méconnue. On la confond souvent avec la chicane de couple, ce qui fait en sorte que l’on banalise cette forme de violence.

Pour bien illustrer la problématique, nous avons fait l’adaptation québécoise de Fred & Marie, que nous avons renommé Max & Julie. Ce court-métrage a été réalisé à Chibougamau, par des gens de Chibougamau. Le résultat est éloquent et parle de lui-même. Pour appuyer ce court-métrage, nous avons réalisé un documentaire avec la participation de plusieurs intervenantes de la Maison d’hébergement l’Aquarelle ainsi que des collaborateurs de la région tels que la Sûreté du Québec, le Réseau Hommes Québec et Le Centre de Santé de Lebel. De plus, des femmes ayant vécu ce type de violence ont accepté de témoigner à visage découvert pour inciter les autres femmes victimes à demander de l’aide.

En 2014, la Maison d’hébergement l’Aquarelle organisera une tournée dans la région Nord du Québec pour aller présenter le documentaire aux organismes et ainsi mener une vaste campagne de sensibilisation contre la violence faite aux femmes.

Partagez partager