Les maisons s'expriment 2017

Publication de "Les maisons s'expriment 2017", le quatrième sondage pancanadien mené auprès de maisons d’hébergement qui desservent des femmes et leurs enfants affectés par la violence faite aux femmes et la violence par un partenaire intime.

Les maisons s’expriment 2017 est le quatrième sondage pancanadien mené auprès de maisons d’hébergement qui desservent des femmes et leurs enfants affectés par la violence faite aux femmes et la violence par un partenaire intime.

Hébergement femmes Canada (anciennement Réseau canadien des maisons d’hébergement pour femmes) a créé ce profil d’un jour1 de 193 maisons d’hébergement réparties dans tout le pays qui lève le voile sur les espoirs, défis et expériences du personnel des maisons d’hébergement et des femmes qu’elles desservent.

En un seul jour, 193 maisons ont hébergé et aidé 1 432 femmes et 1025 enfants par l’entremise de programmes et de services. Plus de 1 712 femmes et 398 enfants qui ne séjournaient pas dans ces maisons ont aussi participé aux programmes et reçu des services.

44% des maisons d’hébergement sont remplies à capacité En un seul jour, 105 maisons d’hébergement ont reçu 356 demandes de services résidentiels de la part de femmes, et 250 de la part d’enfants.

De ces 606 demandes, 83 femmes et 68 enfants ont été hébergés, alors que 273 demandes de la part de femmes et 182 de la part d’enfants ont été refusées par manque de place et de ressources. Avec 44% des maisons d’hébergement sondées n’ayant pas de place disponible ce jour-là, 75% des demandes de services résidentiels n’ont pu être satisfaites.

Ces chiffres, combinés aux témoignages du personnel, confirment qu’un important pourcentage des maisons d’hébergement sont en surcapacité de façon récurrente.

Pour consulter le document, cliquer ici

ou disponible en pdf ci-dessous 

Source: Hébergement femmes Canada 

Partagez partager