Les maisons s’expriment 2018

Pour la cinquième édition du sondage Les maisons s'expriment, 215 maisons d'hébergement de tout le Canada ont enregistré le nombre de femmes et d'enfants qu'elles ont aidé une une seule journée. 

Les maisons s’expriment 2018 est la cinquième sondage pancanadien auprès des maisons d’hébergement desservant des femmes et des enfants affectés par la violence faite aux femmes.

En une seule journée, 215 maisons d’hébergement ont accueilli et aidé un total de 3,613 femmes et 2,244 enfants.

47% des maisons d’hébergement répondantes n’avaient pas de lits disponibles le jour du profil instantané. Le taux de refus pour les femmes et enfants cherchant une place en maison d’hébergement était de 75%. Ces chiffres suggèrent qu’un pourcentage important de maisons d’hébergement sont en situation chronique de surcapacité et les témoignages du personnel corroborent ces données.

Les maisons s’expriment 2018 a comme focus les programmes visant à héberger les animaux de compagnie appartenant aux femmes qui quittent une relation de violence. Dans une étude récente, l’équipe de recherche a trouvé que même si des menaces à la sécurité d’un animal de compagnie renforcent le désir des femmes de quitter une relation de violence, 56% ont retardé leur départ en raison de préoccupations au sujet de la sécurité de leur animal de compagnie. 47% seraient parties plus tôt si la maison d’hébergement avait été en mesure d’accueillir leur animal de compagnie.

LIRE LE RAPPORT COMPLET ICI 

Partagez partager