Manifeste des hommes alliés pour l’élimination des violences envers les femmes et les enfants

Les hommes doivent s’engager activement dans la lutte pour l'élimination des violences envers les femmes. 

Le 29 novembre dernier, nous avons participé avec une trentaine de nos pairs à la deuxième édition du Déjeuner des hommes, une initiative de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes dans le cadre des journées d’action pour l’élimination des violences envers les femmes.

L’objectif de ce déjeuner était d’entendre des hommes sur les possibles actions individuelles et collectives susceptibles de mener à l’éradication des violences envers les femmes et les enfants.

À la suite de cet événement, nous tenons à réaffirmer publiquement notre engagement pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux enfants. Ce faisant, nous souhaitons vivement encourager d’autres hommes à nous emboîter le pas. En effet, les belles paroles qui ne sont pas accompagnées de changements concrets restent vaines et vides.

Nous croyons fermement que les hommes, qui font partie du problème et donc de la solution, ont la responsabilité morale de lutter pour l’élimination des violences faites aux femmes. Plus largement, ils doivent aussi concrètement œuvrer pour l’élimination de l’ensemble des actions et discours contribuant à maintenir cette intenable situation. En tant qu’ami, collègue, fils, frère, père surtout : il faut se demander de quel monde nous avons besoin afin de permettre l’émancipation et la réalisation pleine et entière de chacunE des membres de notre société.

Cet engagement des hommes peut évidemment se traduire de diverses manières. Toutefois, il exige minimalement une reconnaissance de l’ampleur du problème et de ses conséquences. Il requiert également l’acceptation claire du fait que, comme hommes, nous disposons de plusieurs privilèges, qui doivent être remis en question à travers notamment nos propres attitudes et comportements.

Un véritable allié a comme responsabilité de soutenir le mouvement des femmes. La vigilance est donc de mise lorsque, comme hommes, nous entreprenons des actions dans ce domaine, et ce, afin d’éviter de nous approprier les initiatives féministes ou la cause de manière plus générale. 

Pour lutter efficacement contre les violences envers les femmes et les inégalités femmes-hommes, il est primordial de démontrer une solidarité réelle, arrimée aux demandes d’action des groupes de femmes.

 Nous appelons donc l’ensemble des hommes au pays à s’engager à :

  • Dénoncer toutes les manifestations des violences faites aux femmes, même celles qui nous semblent moins graves ;
  • Dénoncer les commentaires et blagues sexistes et violentes qui sont dites par nos pairs,
  • Dénoncer toute forme de violence envers les femmes autochtones, racisées et trans, en plus d’offrir notre appui comme allié à leurs mouvements ;
  • Sensibiliser notre entourage personnel et professionnel à cette réalité ;
  • Participer à l’éducation de nos enfants, filles et garçons, en ce qui a trait au consentement et aux relations saines et égalitaires ;
  • Rappeler à nos éluEs municipaux, provinciaux et fédéraux que nous nous attendons à ce qu’ils (elles) mettent en place et financent adéquatement un ensemble de mesures pour soutenir les femmes violentées et pour lutter contre les violences faites aux femmes et aux enfants ;
  • Dénoncer toute politique ou décision gouvernementale qui peut nuire aux femmes violentées ou à l’égalité pour les femmes ;
  • Dénoncer tout propos ou discours masculiniste ou antiféministe, qui s’oppose à l’émancipation des femmes.

Finalement, réaffirmons que la vitalité d’un mouvement féministe indépendant est, dans toute société, le meilleur gage de progrès dans ce domaine et dans bien d’autres. Ainsi, les hommes qui s’engagent pour l’élimination des violences faites aux femmes doivent démontrer leur soutien au mouvement féministe, qui a été le principal moteur de changement en ce qui a trait à l’élimination des violences faites aux femmes dans la société québécoise et ailleurs dans le monde.

Si la prise de parole publique nous apparaît importante, elle ne vaut rien si elle ne s’accompagne pas de changements réels. Ainsi, le groupe d’hommes présents au Déjeuner des hommes a choisi cet appel à l’action comme premier geste témoignant de son engagement. Cette lettre n’est donc qu’un premier pas.

Travaillons ensemble concrètement et solidairement à la fin des violences envers les femmes et les enfants.  

Si vous désirez signer le Manifeste, cliquer ici 

Les signataires :

  • Simon Lapierre, chercheur et professeur Université d’Ottawa
  • Patrick Ladouceur, étudiant en service social Université d’Ottawa
  • Me François Rolland, avocat et médiateur
  • Ghislain Picard, chef Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL)
  • Martin Bédard, joueur aux Alouettes de Montréal
  • Ross Goodwin, juge retraité de la Cour supérieure du Québec,
  • Will Prosper, documentariste, journaliste, militant de droits civiques, co-fondateur de Montréal Nord Républik et du Forum social Hoodstock
  • Brian Bronfman, Président, Fondation de la famille Brian Bronfman
  • Ianik Marcil, chroniqueur, blogueur et économiste
  • Joël Castonguay, coordonnateur du regroupement des organismes ESPACE du Québec
  • Robert Comeau, 2e vice-président de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)
  • Dardan Isufi, étudiant en Sciences politiques et études autochtones Université McGill
  • Stéphane Thellen, professeur de sociologie
  • Mustapha Bettache, professeur agrégé - Université Laval
  • Pierre-Édouard Teppaz, étudiant Droit Université de Montréal
  • Félix Germain, responsable à la coordination ADEESE-UQAM
  • Stephen Léger, 4e vice-président de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)
  • Christian Nadeau, philosophe, Université de Montréal
  • Martin Dufresne, militant pro-féministe 
  • François Régimbal, professeur de sociologie
  • Philippe Meilleur, directeur général Montréal Autochtone
  • Jean-François Dubé, directeur de l’hébergement, Loews Hotel Vogue
  • Steve Gagnon, auteur, metteur en scène et comédien
  • Jean-Thierry Popieul, coordonnateur clinique CAVAC Montréal
  • José Bazin, travailleur au Mouvement Action-Chômage de Montréal
  • Frédéric Ouellet, professeur adjoint, École de criminologie, Université de Montréal.
  • Hans Marotte, conseiller au Syndicat canadien de la fonction publique.
  • Marc Miller, député/MP Ville-Marie-Le Sud-Ouest-Île-des-Sœurs
  • Dan Bigras, auteur-compositeur, réalisateur et acteur
  • Jacques Senay, retraité
  • Gérard Desrosiers, consultant
  • Normand Laprise, chef du Toqué !
  • Pierre Couture, directeur - partenariat au Musée des beaux-arts de Montréal
  • Tristan Ouimet-Savard, organisateur communautaire Regroupement des Auberges du coeur 
  • Patrick Verret, auteur intersexe 
  • Joël Naggar, travailleur social 
  • Michel Taillefer, CRHA-GFMD
  • Mathieu Charlebois, chroniqueur et auteur humoristique
  • Jean-François Roussel, professeur Université de Montréal 
  • Cédrick Côté, administrateur Le Rivage de la Baie
  • Serge Hamelin, président Club Optimiste Mascouche 
  • Daniel Gilbert, 1er vice-président Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) 
  • Roberto Bomba, Trésorier du Conseil exécutif FIQ
  • Michel Lamoureux, conseiller syndical FIQ
  • Alain Girard, infirmier et militant FIQ
  • Gérald Morand, infirmier et militant FIQ
  • Michel T. Léger, Président des PSSU-FIQ
  • Patrick Gariépy, conseiller syndical FIQ
  • Charifi Mohamed-Lamine, infirmier et militant FIQ
  • Jean-Martin Synnott, infirmier et militant FIQ
  • Pierre Leduc, coordonnateur FIQ
  • Jean-François Viau, infirmier et militant FIQ
  • Alexandre Michaud, infirmier auxiliaire et militant FIQ
  • Richard Beauregard, conseiller syndical FIQ
  • Vincent Veilleux, conseiller syndical FIQ
  • Marc Thibault- Bellerose, conseiller syndical FIQ
  • Frédérique Beauchamp, conseiller syndical FIQ
  • Denis Provencher, Président du SPSPDH-FIQ
  • David Lambert, Infirmier et militant FIQ
  • Yves Lavallée, Vice-président (infirmière) du SPS-IUSMQ-FIQ
  • Benoit Miclette, infirmier et militant FIQ
  • Pierre Dionne, Président du SPS-Sorel-Tracy-FIQ
  • Philippe Fréchette, Infirmier auxiliaire et militant FIQ
  • Daniel David, Conseiller syndical FIQ
  • Patrice Dulmaine, V.-P. du SPSICR du CSSS de Chicoutimi-FIQ
  • Jonathan Cardinal, Inhalothérapeute et militant FIQ
  • Mathieu Dumont, V.-P. (inf. aux.) du SPS du CSSS de l’Énergie-FIQ
  • Robert Veillette, Président du SPS du CSSS de la Montagne-FIQ
  • Richard Milot, Trésorier du CE du SPS du CSSS  de Vaudreuil-Soulanges - FIQ
  • Patrick Garneau, Trésorier du CE du SII Hôpital Douglas - FIQ
  • Martin Lévesque, Infirmier et militant FIQ
  • Pascal Beaulieu, Infirmier et militant FIQ
  • Jérôme Rousseau, Vice-président du SIIQ-FIQ
  • Ludovic Gauthier, Inhalothérapeute et militant FIQ
  • Michel Chartier, Infirmier auxiliaire et militant FIQ
  • Sébastien Bouchard, Président du SIIQ-FIQ
  • Marc Tremblay, V.-P. du SPS Haut-Richelieu /Rouville-FIQ
  • Antoine Bégin-Couture, Conseiller syndical FIQ
  • Steve Lizotte, Infirmier auxiliaire et militant FIQ
  • Denis Joubert, V.-P. section locale AIM-FIQ du CSSS Jeanne-Mance
  • Michel St-Germain, V.-P. (inf. aux.) du SPSIC de Drummondville-FIQ
  • Patrick Lauzon, Inhalothérapeute et militant FIQ
  • Sylvain Allard, Infirmier auxiliaire et militant FIQ
  • Luc St-Laurent, V.-P. (inf. aux.) du SPSICR de Rimouski-FIQ
  • Patrice Morneau, V.-P. (inhalo) du SPSS du Nord de Lanaudière-FIQ
  • Steve Melançon, Infirmier et militant FIQ
  • Francis Morel, V.-P. (inhalo) du SRPSQ-FIQ
  • Vinh Thuy Tran, Infirmier auxiliaire et militant FIQ
  • Alexandre Latendresse, Infirmier auxiliaire et militant FIQ
  • Laurier Ouellet, Infirmier et militant FIQ
  • Stéphane Gobeil, Conseiller syndical FIQ
  • Pierre Charlebois, Salarié de la FIQ
  • Jean- Sébastien Fallu, professeur à l'école de psychoéducation de l'Université de Montréal
  • Claude Dauphin, maire de l'arrondissement de lachine
  • Joris Houde, Électrotechnicien RTA
  • Pier-Anthony Guimond, Travailleur dans le milieu de la construction 
  • Bernard Côté, Cadre informatique 
  • Jacques Paquin
  • Idir Hicham, PDG Les impressions Hic Inc. 
  • Gaetan Bédard, Entrepreneur général en construction 
  • Éric Galipeau, Directeur des ventes 
  • Yanick Paquette, Maître Gourmet 
  • Thomas Gabaud, Technicien en exploitation d'immeuble 
  • Jérôme Dussault, Avocat
  • Paul Dominguez, Ventes internationales 
  • Mirko Dussereault, Professeur 
  • Vincent Chevalier, Directeur Général
  • Éric Choquette, Président Saint-Denis produits 
  • Félix-Antoine Véronneau, Directeur adjoint de programme à Programme alimentaire mondial Haïti
  • Alain Migneault, Fondateur Weroes.com
  • Boucar Diouf, biologiste - humoriste 
  • Adib Alkhalidey, humoriste, comédien et réalisateur 
  • Stéphane Parent, Directeur Maison Oxygène Chibougamau
  • Guy Bellemare, Professeur Relations industrielles, UQO

Pour revoir le déjeuner

Pour lire le communiqué

Si vous désirez vous ajouter à la liste des signataires, merci de nous écrire un courriel ou de nous téléphoner :

Adeline JOUVE 
communication@fede.qc.ca
514 878 9757 poste 225 

ou 

Marie-Hélène SENAY 
mhsenay@fede.qc.ca
514 878 9757 poste 224 

Partagez partager