Offre d'emploi FMHF | Formatrice-coordonnatrice de projet

La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes est à la recherche d’une formatrice-coordonnatrice pour le projet " Violence envers les femmes immigrantes et réfugiées - Sensibilisation et concertation". Projet d’un an, possiblement renouvelable.

*Vu la situation actuelle, les candidatures retenues pour un entretien seront contactées le 30 mars prochain. Désolées des délais et merci de votre compréhension.*

Objectifs du projet

1. Sensibiliser les équipes du MIFI et ses partenaires

• Développer une compréhension intégrée des réalités et besoins des femmes immigrées et racisées violentées et de leurs enfants

• Sensibiliser les agent.e.s quant aux enjeux de sécurité associés à ces situations de violence

• Favoriser le dépistage, le référencement et l’action concertée par les agent.e.s et leurs partenaires

2. Soutenir la concertation et la collaboration entre le MIFI et ses partenaires

• Promouvoir et encourager l’intégration des connaissances et des ressources pour mieux soutenir les femmes et leurs enfants

• Identifier des pistes pour favoriser la concertation et la collaboration entre les acteurs locaux et régionaux

• Soutenir la mise en place de structures de concertation entre le MIFI et ses partenaires

3. Outiller les équipes du MIFI

  • • Outiller les agent.e.s du MIFI et des partenaires à soutenir et à référencer les femmes et enfants immigrés et racisés violentés vers les services adaptés à leurs besoins
  • Descriptions des tâches
  • Sous la supervision de la directrice générale et de la coordonnatrice communication et analyse politique de la FMHF, et avec le soutien du MIFI, la coordonnatrice portera l'ensemble de ce projet.

Logistique et gestion

  • Elle prévoit les rencontres (17 à travers le Québec), mobilise les partenaires, prépare le matériel, coordonne la logistique, etc.
  • Elle prévoit les horaires, les déplacements de plusieurs partenaires, les réservations, etc.
  • Elle est responsable des budgets.
  • Elle s'assure de faire les suivis et la reddition de compte.

Concertation

  • Elle est la personne pivot qui répond à l’ensemble des demandes de référence vers les services, groupes ou partenaires spécialisés.
  • Elle doit favoriser la concertation et la collaboration.
  • Elle répond aux besoins des fonctionnaires et partenaires.
  • Elle doit favoriser la mobilisation des différents acteurs et partenaires.
  • Elle agit comme médiatrice dans le respect des réalités organisationnelles de chacun des partenaires et assure un leadership pour mobiliser largement autour du projet.
  • Elle favorise les communications entre les partenaires dans le respect de leur mission respective et agit à titre de médiatrice en cas de situations conflictuelles.

Animation et développement d’outils

  • Elle est partie prenante, avec des partenaires experts, des séances de sensibilisation à titre d’animatrice.
  • La coordonnatrice du projet soutien la mise en place d’outils de travail favorisant l’analyse, le dépistage et l’identification des facteurs de risque de violence.
  • Elle s’adapte aux besoins particuliers des régions.
  • Toute autre tâche connexe liée au dossier « femmes immigrantes et racisées violentées » de la FMHF.

Exigences

  • Diplôme d’études supérieures en science politique, travail social, communications, ou expérience pertinente
  • Au moins 3 ans d’expérience en coordination d’événements, de comités, en concertation de partenaires, etc.
  • Français parfait
  • Esprit de synthèse
  • Grandes capacités rédactionnelles
  • Grandes capacités logistiques
  • Capacité de suivre plusieurs dossiers urgents simultanément
  • Flexibilité, rigueur, organisation, humour

Atouts importants

  • Une expérience en formation
  • La connaissance du milieu et des enjeux de la violence envers les femmes
  • La connaissance des enjeux de l’immigration
  • La connaissance du secteur communautaire
  • La connaissance de la concertation en contexte institutionnel et multisectoriel
  • Posséder un permis de conduire valide et une voiture

Conditions

  • Projet d’un an, possiblement renouvelable
  • Statut de travailleuse autonome
  • 28 à 35 heures par semaine (à préciser)
  • Salaire et conditions à discuter (jusqu’à 40 dollars de l’heure)

Merci de faire parvenir votre cv et lettre de motivation à Marie Hélène Senay, mhsenay@fede.qc.ca, avant le 18 mars 2020. Vu la situation actuelle, les candidatures retenues pour un entretien seront contactées le 30 mars prochain.

Nous remercions toutes celles qui soumettront leur candidature. Seules les candidates retenues pour un entretien seront contactées.

Partagez partager