Publication des portraits statistiques sur l'égalité femmes-hommes des régions Saguenay–Lac-Saint-Jean, Montréal et Abitibi-Témiscamingue

Le Conseil du statut de la femme a publié le 25 juin les portraits statistiques Égalité femmes hommes des régions du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de Montréal et de l’Abitibi-Témiscamingue. Ces portraits mettent en lumière de multiples aspects de la vie des femmes à l’échelle régionale. 

Ils abordent huit thèmes principaux : la démographie, la scolarité, le marché du travail, la conciliation des obligations professionnelles et personnelles, le revenu, la santé, la violence envers les femmes et l’évolution de la participation des femmes au pouvoir. L’examen des huit thèmes retenus par le conseil relativement à la vie des femmes et des hommes de chacune des régions du Québec et de l’ensemble du Québec montre que, à bien des égards, le fait d’être femme entraîne des conséquences différentes.

Ainsi, les changements démographiques touchent directement les femmes. Ces dernières forment, par exemple, la majorité de la population âgée. Plusieurs d’entre elles vivent seules et peuvent donc difficilement compter sur le soutien des autres. Or, leur espérance de vie en bonne santé se rapproche davantage de celle des hommes que l’espérance de vie à la naissance.

De même, les inégalités de revenu et de conditions de travail touchent les femmes dans la plupart des professions, que celles-ci soient à prédominance masculine ou féminine. En général, bien que les femmes soient plus scolarisées, leur taux d’emploi et leur revenu sont inférieurs à ceux des hommes. En outre, une baisse significative du taux d’emploi des femmes coïncide toujours avec l’arrivée des enfants, tandis que celui des hommes progresse. 

La mise en place du Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) depuis le premier janvier 2006 et l’investissement gouvernemental dans le soutien à la petite enfance incitent financièrement les couples à partager les responsabilités parentales et à harmoniser la conciliation entre le travail et la famille. D’une part, les données administratives démontrent une amélioration notable de la prise du congé parental par les hommes de 2008 à 2012. D’autre part, la création de services de garde à contribution réduite permet à nombre de femmes de conserver leur emploi. 

Rappelons que pour la première fois depuis la mise en place du RQAP en 2006, les taux de cotisation à ce régime seraient réduits à compter du premier janvier 2016.

Pour lire les portraits

Partagez partager