Semaine des victimes d'actes criminels : un appel aux hommes contre les violences envers les femmes !

La Semaine des victimes et survivants d’actes criminels se déroulera du 26 mai au 1er juin sous la thématique « le pouvoir de la collaboration ». Dans ce cadre, la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) présente six capsules qui invitent les hommes à lutter activement contre les violences envers les femmes.  

Ces capsules sont un véritable signal d’alarme devant des données révoltantes.

Rappelons que :

  • L’homicide conjugal est la première cause de meurtre des femmes.
  • Une femme sur trois est victime de violence sexuelle dans sa vie
  • Une femme sur quatre est victime de violence conjugale, trois fois plus si elle est autochtone ou handicapée.
  • En contexte conjugal, les femmes représentent 96% des victimes de séquestration et 100% des victimes d’enlèvement.

Il est consternant de constater que les femmes sont surtout victimes de leurs proches. En effet, la grande majorité des violences qu’elles subissent sont commises par un conjoint, un ex-conjoint, un partenaire intime, des membres de la famille et des connaissances. 90% des victimes d’agressions sexuelles connaissent leur agresseur.

Si la vague #moiaussi a montré la pointe de l’iceberg, il demeure difficile de même concevoir l’ampleur de ces violences et de leurs conséquences.

Ainsi, une prise de conscience est non seulement urgente, mais doit s’accompagner d’actes proactifs et concrets.

« Les hommes sont partie prenante de la solution. Le vrai changement adviendra lorsqu’ils décideront de cesser d’exercer ces violences et crieront haut et fort que c’est terminé » souligne Manon Monastesse, directrice de la FMHF.

Alors que faire, en tant qu’homme allié ? Cette première capsule, interrogeant différents participants du Déjeuner des hommes tel que l’artiste Émile Proulx-Cloutier, suggère des pistes d’actions concrètes.  

On doit soutenir les victimes, mais surtout faire en sorte qu’il n’y en ait plus. Il s’agit d’ouvrir les yeux et de prendre les mesures nécessaires -  individuellement, collectivement et politiquement - pour que cessent ces actes criminels et sexistes.

La FMHF vous invite à visionner, aimer et partager ses capsules tout au long de la semaine. À découvrir sur notre site, Facebook et Twitter !                                                                                                       

La FMHF tient à remercier le Secrétariat à la condition féminine pour son soutien financier.

 

Ces capsules sont tirées de la quatrième édition du Déjeuner des hommes contre les violences envers les femmes, tenu le 26 novembre 2018 en collaboration avec le Collège de Rosemont.

Signer le Manifeste des hommes alliés contre les violences envers les femmes !  

 

CAPSULE 1 | Et maintenant…On fait quoi contre les violences envers les femmes ? 

 

CAPSULE 2 | Être un homme allié contre les violences envers les femmes ...c'est quoi ? 

 

CAPSULE 3 | #MoiAussi, quels impacts ? 

 

CAPSULE 4 | Seules 5% des victime d’agressions sexuelles et 22% des victimes de violence conjugale portent plainte. À quand le changement ?

 

CAPSULE 5 | Parler des violences envers les femmes… pourquoi autant de malaises ?  

 

CAPSULE 6 |  Hier, aujourd'hui, demain : qu'ai-je fait contre les violences envers les femmes ?

 

 


Avec le soutien financier du Gouvernement du Québec

Partagez partager