Le taux d’indexation des subventions ne permettra pas de couvrir la hausse des frais

Dans un communiqué de presse, la Coalition des tables régionales d'organismes communautaires (CTROC) et de la Table des regroupements provinciaux d'organismes communautaires et bénévoles (Table), dénoncent le faible taux d’indexation de 1% que leur accordera cette année le Ministère de la Santé et des Services sociaux. 

Le taux d’indexation des subventions ne permettra pas de couvrir la hausse des frais

Montréal, 15 avril 2015 - Les organismes communautaires québécois œuvrant en santé et services sociaux, réunis sous la campagne Je tiens à ma communauté> Je soutiens le communautaire dénoncent le faible taux d’indexation de 1% que leur accordera cette année le Ministère de la Santé et des Services sociaux. 

Contrairement aux années précédentes, le taux accordé est en-dessous de l’inflation. «Disons les choses clairement, il s’agit d’une mesure d’austérité puisque ce 1% d’indexation ne permet pas aux organismes de couvrir la hausse des frais qu’ils doivent assumer. Ils s’appauvrissent en plus d’être déjà éprouvés par un sous-financement chronique », affirme Mercédez Roberge, co-porte-parole de la campagne.

Depuis plusieurs années, les organismes communautaires dénoncent le mode de calcul de leur taux d’indexation, celui-ci ne reflétant pas les augmentations de coûts. « Bien que les groupes conjuguent avec des hausses de frais similaires à celles du réseau, le ministère n’en tient pas compte; il utilise un type de calcul pour déterminer son propre taux d’indexation et il en utilise un autre pour le communautaire. Le gouvernement dit reconnaître la valeur du mouvement communautaire mais applique des mesures comme le gel de leurs budgets et une indexation famélique. C’est un non sens ! » souligne Sébastien Rivard, aussi co-porte-parole de la campagne. « Cette situation, déjà inacceptable, est encore pire dans les autres ministères qui n’accordent aucune indexation des subventions » ajoute-t-il.

Les organismes communautaires en santé et services sociaux dénoncent l’ensemble des mesures d’austérité du gouvernement qui ont des conséquences sur les organismes et la population qu’ils desservent. Les services publics et les programmes sociaux doivent être protégés et bonifiés. Pour y arriver, le gouvernement doit mettre en place des mesures fiscales progressives, telles qu’un régime entièrement public d’assurance médicament, et lutter efficacement contre l’évasion fiscale.

- 30 -

La campagne « Je tiens à ma communauté > je soutiens le communautaire » est une initiative de la Coalition des tables régionales d'organismes communautaires (CTROC) et de la Table des regroupements provinciaux d'organismes communautaires et bénévoles (Table), lesquels regroupent respectivement 14 tables régionales et 40 regroupements provinciaux. La campagne mobilise, depuis maintenant deux ans et demi, les 3000 organismes communautaires autonomes oeuvrant en santé et services sociaux. Pour plus d'informations : www.jesoutienslecommunautaire.org /facebook.com/JeSoutiensLeCommunautai... @OCASSS

Renseignements : Mercédez Roberge, 514-690-7826 ou Sébastien Rivard, 514-806-2118

Communiqué original

Partagez partager