Violence envers les femmes : de criants besoins partout au Québec

En cette journée internationale des droits des femmes, la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes tient à rappeler les besoins importants en matière de soutien aux femmes violentées, et ce, partout dans la province.

La FMHF tentera donc de susciter l’indignation par une campagne de vignettes réaffirmant les causes, conséquences et statistiques de la violence envers les femmes ; elle invitera aussi les hommes à faire partie de la solution.

Bien que des sommes aient été annoncées hier, elles sont loin de répondre à l’amplitude des besoins. Nous apprécions le leadership et l’engagement réel de Mesdames David et Charlebois qui ont insisté sur les fait que ces annonces n’étaient qu’une première étape. Nos attentes sont donc grandes quant au budget à venir : rappelons que nos demandes conservatrices sont de 48 millions en soutien récurrent à la mission globale…  

La FMHF favorisera, par une campagne de vignettes lancée ce matin, une réflexion sur les causes, conséquences et statistiques de la violence envers les femmes, dans laquelle s’inscrit la violence conjugale.

La FMHF participera activement aux consultations pour l’élaboration du prochain plan d’action en violence conjugale, organisées par le Secrétariat à la condition féminine, afin de porter un message clair.

Les besoins sont criants ! Les maisons membres de la FMHF ont des taux d’occupation qui avoisinent, voire dépassent, 100%. Pour éradiquer la violence envers les femmes, dont la violence conjugale, il faut de la volonté politique et du financement à la mission globale récurrent et à la hauteur des besoins des femmes et des organismes qui les soutiennent au quotidien.

Vignette 1 : interpellons les hommes alliés contre la violence faite aux femmes... parce qu'ils font partie de la solution ! Signez le Manifeste ici 

Les autres vignettes sont disponibles sur nos réseaux sociaux ( Facebook, Twitter

La FMHF

La FMHF représente 36 maisons d’hébergement au Québec qui hébergent chaque année près de 3 000 femmes et leurs 1 500 enfants victime de violence conjugale et familiale, de traite et de violences basées sur l’honneur, d’agressions et d’exploitation sexuelle, etc. Elles répondent à plus de 20 000 appels et assurent plus de 175 000 suivis individuels. Elles soutiennent, via leurs services externes, plus de 60 000 femmes et enfants. Elles doivent refuser entre 6 000 et 10 000 demande d’hébergement chaque année faute de place disponible au moment de l’appel.

Pour plus d'info : 

Marie-Hélène Senay 
438 929 2201 
​mhsenay@fede.qc.ca

Partagez partager