La campagne CA$$$H mettra l’Assemblée nationale sous « Haute pression »

Montréal, le 14 novembre 2017. C’est aujourd’hui que les organismes communautaires autonomes œuvrant en santé et services sociaux débutent leur action-marathon « Haute pression ». Étouffés par un sous-financement chronique, ils seront présents à l’Assemblée nationale, lors des périodes de questions, du 14 novembre 2017 au 29 mars 2018. Ils en profiteront pour rencontrer les éluEs de leurs circonscriptions et pour transmettre une lettre aux ministres Charlebois et Leitao. Par cette action, les groupes réclament notamment un rehaussement de 355$M pour soutenir leur mission et accompagner adéquatement des centaines de milliers de QuébécoisEs.

Menée par la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles, cette action-marathon se déroule dans le cadre de la campagne CA$$$H (Communautaire autonome en santé et services sociaux – Haussez le financement). CA$$$H vise l’amélioration substantielle du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) et de son financement, lequel est sous la responsabilité du Ministère de la Santé et des Services sociaux.

« De novembre à mars, nous assurerons une présence constante dans les gradins de l’Assemblée nationale durant la période des questions. Les groupes participants seront visibles en raison de la couleur orange qu’ils porteront. Nous voulons rappeler que, dans chaque circonscription, les groupes ont un impact majeur, autant sur le plan de la santé et du bien-être de la population que sur le plan de la participation citoyenne » indique Doris Provencher, de l’Association des groupes d’intervention en défense des droits en santé mentale du Québec (AGIDD-SMQ).

Dans le cadre de « Haute pression », des députéEs de toutes les régions seront aussi rencontrés à leur bureau de l’Assemblée nationale. « Les groupes profiteront de ces moments pour parler des graves difficultés auxquels ils font face. Ils demanderont à leurs éluEs de transmettre directement leurs préoccupations à la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois et au ministre des Finances Leitao, pour que le financement des organismes soit enfin une priorité! » précise Marie-Hélène Senay, de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes du Québec. « Haussez le financement » demande que les 355$M nécessaires à un rehaussement global de l’enveloppe du PSOC soient dégagés lors du budget de 2018-2019.

Mercédez Roberge, coordonnatrice de la Table rappelle que le gouvernement a annoncé un maigre 10M$ pour 2017-2018, ce qui ne représente qu’une augmentation moyenne de 3,333$ par groupe. « Ces miettes sont inacceptables compte tenu du surplus budgétaire de 4,5 milliards $ de cette année et réalisé à coup de politiques d’austérité et de réduction des services à la population, souligne-t-elle. Il s’agit d’un des surplus les plus importants de l’histoire du Québec ! »

Le soutien des communautés est au cœur des actions et préoccupations des organismes communautaires autonomes du domaine de la santé et des services sociaux. Un nombre toujours croissant de personnes s’adressent aux groupes, et sans soutien adéquat, ces derniers ne peuvent jouer pleinement leur rôle social. Dans une perspective de justice sociale, l’action « Haute pression » souhaite obtenir des engagements fermes dans le prochain budget, ce qui permettra aux groupes de poursuivre adéquatement leur travail d’accompagnement et d’appui des personnes et des communautés.

- 30 -

Pour plus d’informations:

Alexandra Pierre, (438) 838-2482, 514-844-1309
casssh@trpocb.org

Partagez partager