La Coalition féministe contre la violence envers les femmes (CFVF) rencontre Québec solidaire pour discuter promesses et élections

Montréal, le 18 juillet 2018. La CFVF a rencontré la co-porte-parole de Québec solidaire Mme Manon Massé Jeudi, le 12 juillet 2018 en matinée.

Cette rencontre fait suite à celle tenue avec M. Jean-François Lisée, le 24 mai 2018 et s’inscrit dans la série de rencontres que la CFVF souhaite effectuer avec les chefs et cheffe de parti au cours de l’actuelle campagne électorale. Nous espérons encore une réponse positive des chefs de la CAQ et du Parti Libéral à nos demandes de rencontres. Dans un contexte où la violence conjugale, les agressions sexuelles et l’exploitation sexuelle continuent d’être dévoilées sans pour autant aboutir à un plus grand accès à la justice, il faut une volonté politique ferme pour freiner la détérioration des conditions de vie des femmes.

Tandis que les solutions politiques se font attendre, la CFVF a présenté ses 9 revendications pour une société sans violence et est satisfaite d’avoir obtenu un appui à chacune de celles-ci de la part de Madame Massé. Nous avons rappelé que les membres de notre coalition féministe mènent déjà sur le terrain de nombreuses actions afin de défendre les droits des filles et des femmes violentées malgré un manque criant de ressources et de financement. Nous apprécions donc l’engagement de Québec solidaire envers un rehaussement à hauteur de 480 millions $ du financement de base des organismes communautaires qui viendrait renforcer notre capacité d’agir en vue de changer les lois et les pratiques qui briment la liberté et la sécurité des femmes.

Femmes en situation de handicap, femmes sourdes, femmes immigrantes et racisées, femmes de la diversité sexuelle, femmes ainées, femmes Autochtones, femmes en situation d’itinérance, femmes devant composer avec une problématique de santé mentale : toutes les femmes risquent d’être victimes de violence. Il est temps que les acteurs politiques tiennent compte de ces réalités dans l’élaboration des politiques publiques en se référant à l’ensemble des propositions que nous avons formulées au cours des dernières années tant en ce qui concerne la santé et les services sociaux, la DPJ, le système d’éducation, la justice et l’immigration notamment. Les changements à mettre en place dans toutes les instances politiques et secteurs de la société devront se faire dans le respect d’une analyse qui soit à la fois différenciée selon les sexes et intersectionnelle.

#Et maintenant : il faut de la volonté politique et des moyens concrets. Nous serons là pour le rappeler jusqu’aux élections !

La Coalition féministe contre la violence envers les femmes (CFVF)

La Coalition regroupe une quinzaine de groupes et regroupements œuvrant contre la violence envers les femmes. Leurs membres sont présents dans toutes les régions du Québec et soutiennent plusieurs dizaines de milliers de femmes annuellement.

 

- 30 -

Source et info

Yasmina Chouakri

514-504-4400

chouakri@tcri.qc.ca

Partagez partager