COVID-19 et confinement : les femmes et les enfants violentés ont besoin de nous !

Montréal, le 14 avril 2020. En tant que service essentiel, vous êtes potentiellement les seul.e.s interlocuteurs.trices que ces femmes et ces enfants croiseront durant cette période de confinement. Votre vigilance peut faire la différence.


Les 36 maisons de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) accueillent des femmes victimes de multiples formes de violence, dont la violence conjugale et familiale, les agressions et l’exploitation sexuelles, la traite, les violences basées sur l’honneur, etc.. De plus, certaines doivent composer avec des problématiques de santé mentale, de consommation ainsi que d’itinérance. Sans oublier les femmes autochtones, handicapées, immigrantes, allophones, aînées, etc., qui sont confrontées à des défis particuliers

En cette période de confinement, les femmes sont plus à risque de subir de multiples formes de violence. Votre rôle est encore plus grand… votre vigilance est encore plus importante !

N’hésitez pas à poser des questions et à référer vers des ressources spécialisées, notamment SOS Violence conjugale (1-800 363-9010) ou encore en appelant directement les maisons d’hébergement en consultant le site web de la FMHF ou le site web d’Hébergement Femmes Canada. 

Nous vous invitons à diffuser largement notre message à vos membres dans le but d'aider le plus de femmes et enfants.

- 30 -

Source et info

Marie Hélène Senay
Cell. : 438 929 2201.
mhsenay@fede.qc.ca 

Partagez partager