Finances Québec 2020-2021 : rien de nouveau pour les groupes communautaires en santé et services sociaux, mais ils pourront au moins compter sur le 40M$ promis au budget de mars

Montréal, le 19 juin 2020 – La Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles accueille avec soulagement les propos du ministre des Finances Éric Girard, confirmant que son gouvernement ne remet pas en question les promesses d’investissements intégrées au budget de mars dernier. Elle en déduit que cela s’applique à l’engagement d’ajouter 40M$ au budget de 2020-2021 du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC), programme administré par le Ministère de la Santé et des Services sociaux à l’intention de plus de 3,000 groupes de partout au Québec. Cependant, la Table déplore l’absence d’indication quant à l’ajout de fonds pour aider spécifiquement les groupes communautaires autonomes du domaine de la santé et des services sociaux à faire face aux conséquences à long terme de la COVID-19.

Le «Portrait de la situation économique et financière 2020-2021 » déposé aujourd’hui détaille les sommes dépensées depuis les débuts de la pandémie de la COVID-19, mais il fournit très peu d’information sur la manière dont sera dépensé le 4 milliards de dollars supplémentaire. « Si l’on peut voir qu’une bonne partie de cette somme sera dépensée par le MSSS, rien n’indique que des sommes serviront à soutenir les groupes communautaires financés par ce ministère. Or, dans les prochains mois, ceux-ci auront d’importants coûts à assumer pour reprendre les activités interrompues par les mesures sanitaires, ainsi que pour adapter leurs installations physiques et leurs manières de répondre aux besoins de la population », souligne Odile Boisclair, présidente de la Table.

« Quant au 40M$ promis au budget de mars dernier, les paroles rassurantes d’aujourd’hui n’annulent pas le fait que le montant demeure bien en dessous du manque à gagner réel, puisqu’il manque annuellement 370 millions de dollars au PSOC, rappelle Nicholas Legault, du comité de coordination de la  campagne CA$$$H – Communautaire autonome en santé et services sociaux – Haussez le financement. En plus de ne représenter que 11% de l’objectif fixé d’ici au budget de 2022, par groupe, cela équivaut à une somme très modeste lorsque divisée entre plus de 3000 groupes. Ainsi, ce n’est pas avec un rehaussement moyen de 12,000$ que les groupes seront plus à même de traverser les périodes difficiles comme celle qui est encore en cours. »

- 30 -

Mercédez Roberge, Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles, 514-690-7826 (cellulaire) info@trpocb.org

Partagez partager