Des hommes dénoncent les violences faites aux femmes !

Montréal, le 24 novembre 2017 – La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) a tenu ce matin à Montréal la troisième édition du Déjeuner des hommes alliés contre les violences faites aux femmes.

Un événement unique au Québec

Dans un climat convivial, des hommes d’influence de divers milieux ont discuté des violences envers les femmes et identifié des pistes de solutions. L’objectif : instaurer un réel dialogue sur ces enjeux au sein de la société. « Le vrai changement adviendra lors que les hommes s’empareront de la question » estime Manon Monastesse, directrice de la FMHF. « Nous souhaitons que ce Déjeuner consolide l’engagement des hommes alliés ».

Une thématique au reflet de l’actualité…

Cette troisième édition s’est tenue sous la thématique « Violences faites aux femmes et milieux de travail : quelles interventions pour les hommes alliés ? ». Une discussion à la dimension toute particulière au regard des multiples dénonciations survenues récemment.

Et pourtant, le mouvement #moiaussi ne représente malheureusement que la pointe de l’iceberg… À titre indicatif, une femme sur quatre est victime de violence conjugale ; douze femmes environ succombent sous la violence de leur partenaire ou ex partenaire au Québec chaque année et une femme sur trois est victime de violence sexuelle dans sa vie. Plus que jamais, il faut que TOUTES les formes de violences faites aux femmes cessent.

La parole aux hommes alliés

Cet événement, s’inscrivant dans la campagne des 12 jours d’action pour l’élimination des violences envers les femmes, est l’occasion d’entendre nos alliés. Les hommes doivent, s’ils font partie du problème, être aussi partie prenante de la solution. « Il est fondamental les hommes se prononcent et brisent le silence dans les différentes sphères de la société » précise Will Prosper, animateur du Déjeuner.

Une cinquantaine d’hommes issus de différents domaines étaient présents : représentants de syndicats, hommes d’affaire, artistes, humoristes, professeurs, avocats, militants de droits civiques, etc. Nous sommes infiniment reconnaissantes de leur engagement dans cette lutte. La directrice ajoute : « Plus de 200 hommes ont signé notre Manifeste des hommes alliés contre les violences faites aux femmes et aux enfants.  C’est en agissant tous ensemble que les violences cesseront enfin. Engagez-vous messieurs ! »

À noter que la liste complète de nos invités, des signataires du manifeste ainsi que la vidéo du
Déjeuner sont disponibles ici : www.fede.qc.ca 

- 30 -

Source et info 

Marie-Hélène Senay 
coordonnatrice communication FMHF
438 929 2201

Partagez partager