Un comité de révision des homicides intrafamiliaux : une mesure importante pour prévenir la violence

Nicolet, le mardi 28 novembre 2017. Ce matin le ministre de la Sécurité publique, Monsieur Martin Coîteux, a annoncé la création d’un comité de révision des homicides intrafamiliaux. La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, qui portait cette demande depuis de nombreuses années, s’en réjouit évidemment. La FMHF insiste sur l’importance d’une participation active des groupes et rappelle son expertise de plus de 30 ans dans la prévention des violences et l’évaluation de la dangerosité des situations.

De tels comités ont fait leur preuve dans l’amélioration des pratiques policières, l’intervention en contexte de violence conjugale et la prévention des homicides conjugaux et intrafamiliaux. Pour l’optimisation d’une pareille démarche, les groupes luttant contre la violence envers les femmes doivent être impliqués. Il est nécessaire de travailler en transparence et en collégialité.

La Fédération espère que ce comité sera actif très rapidement.

À propos de la FMHF

La Fédération représente 36 maisons d’hébergement dans l’ensemble du Québec. Ces maisons accueillent chaque année près de 3 000 femmes et leurs 1 500 enfants, victimes de violences conjugale et familiale, d’agressions et d’exploitation sexuelles, de traite, de violences basées sur l’honneur, etc. Elles doivent refuser entre 6 000 et 10 000 demandes d’hébergement annuellement, faute de place disponible au moment de l’appel.

- 30 -

Marie-Hélène Senay 

438 929 2201 

Partagez partager