Déclaration sur l’élimination de la violence contre les femmes

Adoptée en 1993 par l'Assemblée générale des Nations Unies suite à la conférence des droits humains à Vienne, cette déclaration contient des précisions relatives à la violence contre les femmes. Elle atteste, d'une reconnaissance internationale, du fait que la violence à l'égard des femmes constitue une violation des droits de l'homme et une forme de discrimination à l'égard des femmes. Elle n’a pas de force contraignante sur le plan juridique, mais n’en a pas moins une forte valeur symbolique.