"Die-in" à travers le Québec le 29 mai !

Tel qu’annoncé en mars, la Table des regroupements provinciaux d'organismes communautaires et bénévoles poursuit la campagne Je tiens à ma communauté > Je soutiens le communautaire. En collaboration avec ses membres, elle en assumera l’entière responsabilité (voir Mémo de la Table du 16-03 et message du 25-04 transmettant le plan d’action 2017-2019).

La première action de ce nouveau départ arrive à grands pas : le die-In du lundi 29 mai prochain.

Le récent budget du Québec est plus qu’insuffisant. Le MSSS est loin de répondre à nos revendications et les OCASSS[1] se meurent à petit feu.

Nous devons répondre à ce budget par un geste fort et c’est ce que nous ferons avec cette action qui se déroulera simultanément à travers le Québec le 29 mai durant l’heure du dîner.

QU’EST-CE QU’UN DIE-IN?

Il s’agit d’un événement symbolique (au même titre qu’un sit-in ou un bed-in), ouvert à tout le monde, revendicateur et médiatisé. Le die-in (de l’anglais to die = faire le mort) a souvent un caractère théâtral : il demande aux personnes qui y participent de mimer la mort, en groupe et de manière visible.

Cette une méthode d’intervention directe qui consiste à occuper, allongé au sol, un espace public déterminé à l’avance, et pour une durée précise.. L’objectif de cette mobilisation pacifique est d’interpeller l’opinion et les pouvoirs publics sur une situation d’injustice ou sur une revendication précise. Le die-in offre une action facile à photographier et à filmer.

C’EST QUAND?

Le 29 mai durant l’heure du dîner

Le temps durant lequel les personnes seront allongées sur le sol variera selon le cas, par exemple selon la durée et la forme de l’animation qui l’accompagnera (les détails et le déroulement seront transmis dans le prochain message).

Pour avoir un effet visuel intéressant et que le geste prenne toute sa signification, il faut cependant que le die-in dure un certain temps et que ce soit suffisamment perturbant . Généralement une dizaine de minutes permettent d’avoir un impact.

QUI PREND PART AU DIE-IN

Chaque groupe de base invite le plus grand nombre de personnes à participer au die-in. Les OCASSS  d’une même circonscription se retrouveront sur place – avec ou sans concertation préalable. Venez avec vos membres, les personnes qui fréquentent votre groupe, vos équipes de travail, les membres de votre conseil d’administration, les gens de vos réseaux familiaux-amicaux-etc.

C’EST OÙ?

Le rendez-vous sera devant le bureau de circonscription de VOTRE députée ou député provincial – à l’intérieur ou à l’extérieur – dépendamment du lieu et de l’espace disponible.

Les députées et députés seront informés par le COCO que des die-in se tiendront devant leurs bureaux de circonscription. Nous procédons ainsi pour éviter à tout le monde des mauvaises surprises et pour des questions de sécurité. Il faut prendre en compte que certainEs élues sont nos  alliés et que leur aide est importante, tant dans le rôle de l’opposition, que pour sensibiliser le gouvernement de l’intérieur, notamment Mme Charlebois.

Les OCASSS qui ne pourront se rendre devant les bureaux de leur députéE  sont invités à faire le die-in dans un autre lieu stratégique et de le faire. Mais il est important de le faire au même moment, avec le plus grand nombre de personne possible.

Cependant, si vous avez une autre occasion de réunir un grand nombre de personnes (avant ou après le 29 mai - par exemple, lors de votre assemblée générale), faites le die-in à ce moment et photographiez-le. L’effet sera plus fort si les photos circulent toutes le 29 mai, et pas avant.

Dans tous les cas, transmettez les photos de votre die-in à financementOCASSS@gmail.com . Le COCO les diffusera notamment sur le Facebook de la campagne à partir du 29 mai.

Évènement Facebook ici !

Les prochains messages contiendront :

  • Guide de mobilisation et autres informations techniques (participation, idées d’animation ou de « mise en scène », sécurité, photographie, médiatisation, etc.)
  • Communiqué de presse « type » pour aider les groupes de base à informer les médias locaux et communiqué type pour les regroupements provinciaux.
  • Fiche technique (sur les revendications, des informations sur le budget, des informations sur la campagne, etc.) à intégrer aux communiqués
  • Précisions des rôles que joueront les regroupements provinciaux durant ou autour du die-In.
Partagez partager