Engagez-vous pour le communautaire ! 7-8-9 novembre

Pourquoi la campagne Engagez-vous pour le communautaire ?

« Dans l’objectif d’améliorer les conditions de vie de la population et d’assurer le respect des droits, que le gouvernement soutienne adéquatement l’action communautaire autonome (ACA) par l’augmentation de son financement et le respect de son autonomie, tout en réinvestissant dans les services publics et les programmes sociaux. »

Les revendications de la campagne

Plus concrètement, nous revendiquons :

Le rehaussement significatif du financement à la mission globale des 4000 organismes communautaires autonomes et l’indexation des subventions à la mission globale :

La campagne revendiquera de la part du gouvernement du Québec le montant qui couvrira les demandes financières de l’ensemble du mouvement de l’ACA, ce qui signifie compiler les revendications adressées à tous les ministères, reconnaître et subventionner les groupes en attente de financement.
De nombreux ministères n’indexent annuellement pas les subventions qu’ils versent. Combiné à la stagnation des subventions, cela signifie que les groupes s’appauvrissent, ne pouvant assumer la hausse des frais à couvrir.

Le respect de la Politique de reconnaissance de l’action communautaire :

Adoptée en 2001, cette politique devrait engager toutes les instances gouvernementales à respecter l’autonomie des groupes, à mettre en place ou maintenir des programmes de financement spécifiques pour l’action communautaire autonome et à reconnaître l’apport de l’action communautaire à la société québécoise, notamment l’apport du mouvement de l’ACA et l’importance du rôle des groupes de défense collective des droits. Or, de nombreux ministères ne respectent pas la politique et le gouvernement ne fait pas ce qu’il faut pour assurer ce respect.

La reconnaissance de l’action communautaire autonome comme moteur de progrès social :

Le gouvernement mentionne fréquemment l’importance de contribution de l’action communautaire autonome, mais, qu’il l’avoue ou non, c’est souvent les services qui s’y rendent qui l’intéresse. L’ACA apporte une contribution majeure au progrès social et le gouvernement doit agir pour dépasser le niveau des discours.

La campagne réclame également la fin des compressions dans les services publics et les programmes sociaux :

Les services publics et les programmes sociaux sont en péril. Que ce soit en réduisant les budgets, l’accès aux services et aux programmes, ou en privatisant, une entreprise de démolition est en cours et c’est la population qui en paie le prix. Issue de la population, le mouvement de l’action communautaire autonome se porte évidemment à la défense de la population. La campagne ajoutera donc des forces nouvelles, sans remplacer les campagnes et actions existantes (Coalition Main rouge, Coalition solidarité santé, etc.)

S'engager dans les actions !

S’engager dans cette campagne signifie d’abord et avant tout s’engager dans l’action!  La campagne, qui sera lancée le 6 novembre prochain par une conférence de presse nationale, prévoit plusieurs actions :

  • 7 novembre: Visite des députées et députés, dans chacune les circonscriptions.
  •  8-9 novembre: Deux jours de grève, fermeture, interruption d’activité.  Les actions seront organisées dans les régions.
  •  Semaine du 6 février : actions nationales d’éclat à Québec et à Montréal.

Comment participer aux actions? 

Nous vous invitons à poser deux gestes dès que possible :

  • Prendre contact avec votre antenne régionale afin de prendre part à l’organisation des actions ou simplement afin d’être tenu au courant.
  • Confirmer le plus tôt possible votre participation à l’action pour l’action des 7-8-9 novembre et y inscrire le nom de votre organisme.  Un formulaire en ligne sera disponible très bientôt.

Pour plus d'info, voir site Engagez-vous pour le communautaire ! 

Facebook

Partagez partager