Le sous financement des maisons d'hébergement pour femmes : facteur aggravant de la marginalisation des femmes immigrantes au Québec

Juin 2017

Le 8 juin 2017, l' Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS) a publié une étude intitulée : " Le sous-financement des maisons d'hébergement pour femmes : facteur aggravant de la marginalisation des femmes immigrantes au Québec". 

La FMHF et ses maisons membres se reconnaissent en grande partie dans l’étude de l’IRIS.

Réalisée avec le concours des maisons membres de la FMHF, cette recherche expose clairement les conséquences importantes du manque de financement des ressources, notamment d’hébergement, pour les femmes en général, immigrantes en particulier.