Les centres d’hébergement pour femmes lancent un cri d'alarme

14 Novembre 2017

Les maisons d’hébergement pour femmes lancent une alerte. Le manque de financement provoque l’abolition de services et l’allongement des listes d’attente dans plusieurs de ces ressources. 

La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes profite de l’échéance prochaine du plan d’action en violence conjugale, pour insister sur l’enjeu du financement des 36 ressources qu’elle chapeaute. La Fédération indique que les maisons doivent refuser entre 6000 et 10000 demandes d’hébergement chaque année faute de place disponible au moment de l’appel.