Comment prévenir les féminicides conjuguaux ?

22 Janvier 2020

Au cours des derniers mois, le Québec a été secoué par une succession de crimes intrafamiliaux bouleversants. Fin octobre, un père a assassiné ses deux jeunes enfants. Le 9 décembre, un homme a étranglé sa conjointe et leurs enfants de deux et quatre ans à Pointe-aux-Trembles. Peu avant, le tribunal avait jugé que cette femme « avait des raisons de craindre pour sa sécurité ». Le 25 décembre, une mère de quatre enfants était abattue par son mari. À peine trois semaines plus tard, une autre femme, mère de six enfants est tuée par son conjoint. 

Pour trouver réponse à ces questions, je me suis adressée à Manon Monestasse, directrice de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes du Québec. À mon avis, les véritables expertes en matière de violence conjugale ne sont ni la police, ni les avocat-es, les juges ou les psychiatres, mais bien les responsables des maisons d’hébergement pour femmes qui accueillent dans l’urgence les victimes de cette violence masculine.

(...)