La face cachée de l’itinérance chez les femmes

23 Avril 2018

Alors que le deuxième dénombrement des personnes en situation d’itinérance aura lieu cette semaine à Montréal, Métro s’est intéressé à plusieurs facettes de ce phénomène. Voici le premier volet de cette série, qui porte sur l’itinérance féminine.

(...) 

Cet équilibre, Sylvie a pu le trouver en passant par les ressources du milieu communautaire de Montréal, notamment l’Auberge Madeleine. «100% des femmes que nous accueillons vivent dans la pauvreté, avec ou sans aide sociale, soutient la directrice Micheline Cyr. En 30 ans, il y a eu une pluralité ainsi qu’une diversité de femmes accueillies – c’est du jamais vu – de 18 à 90 ans, avec des difficultés très variées.»