« Je voulais faire quelque chose de beau pour parler de quelque chose de laid »

21 Novembre 2016

Porte-parole de la maison pour femmes violentées Regard en Elle (REE), l'artiste Alexandra Bastien cherchait une manière de s'impliquer dans la campagne du Secrétaire général des Nations Unies «Orangez le monde». Elle s'est donc servie de son art de prédilection, la peinture corporelle, pour imager certaines formes de violence et du coup, mettre en place une campagne publicitaire mondiale.