"L'égalité des femmes, encore un tabou"

27 Septembre 2018

Récemment, une femme a été forcée de s’exiler à 250 kilomètres de chez elle, faute de place dans une maison d’hébergement à proximité de chez elle.

Une autre, en Outaouais, a passé la nuit dans sa voiture, terrorisée à l’idée que son conjoint violent la retrouverait. Elle n’avait pas le choix, le centre d’hébergement était plein à craquer.

«Il semble malheureusement que leur vote soit considéré aussi acquis que leur consentement», a dénoncé le Groupe des 13, un regroupement d’organismes qui viennent en aide aux femmes aux quatre coins de la province.

Ce silence accablant entourant la question de la violence faite aux femmes, la vice-cheffe du Parti québécois l’a bien remarqué.