Longueuil: un bouton panique pour les victimes de violence conjugale

26 Mars 2018

En collaboration avec divers partenaires, dont deux ressources d’hébergement, le SPAL a signé le protocole ISA qui permettra de doter gratuitement les femmes victimes de violence conjugale d’un système d’alarme sous forme d’un bouton panique portatif relié à une centrale.

Lors du déclenchement d’une alarme, la centrale avisera immédiatement les policiers qui seront du même coup informés qu’il s’agit d’un endroit à risque, en plus de recevoir des informations préalablement consignées au dossier.