Les maisons d’hébergement pour femmes crient à l'aide

09 Novembre 2017

La Fédération des maisons d'hébergement pour femmes (FMHF) lance un cri d'alarme afin d'obtenir plus de moyens pour répondre à la demande. Ces ressources d'hébergement, dont celles de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent, débordent et sont souvent forcées de refuser des femmes et leurs enfants.

La fédération rappelle que chaque année, les maisons d'hébergement doivent refuser entre 6000 et 10 000 femmes et enfants.

La FMHM réclame donc plus de moyens pour répondre à la demande.