Maisons pour femmes : Isabelle Charest ne peut chiffrer les places manquantes

19 Août 2020

Isabelle Charest, ministre responsable de la Condition féminine, n’a pas été en mesure de déterminer le nombre de places manquantes dans les maisons d’hébergement pour femmes violentées.

La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes estime toutefois que les sommes annoncées insuffisantes pour combler les besoins criants. Le manque à gagner s’élève à environ 43 millions.

L’an dernier, pas moins de 15 000 demandes d’hébergement ont été refusées, faute de place, indique la ministre.

Elle ne disposait pas d’informations précises sur le nombre de signalements de violence conjugale, à savoir s’ils avaient augmenté ou diminué durant la crise sanitaire.

Source