Le meurtre de Daphné Huard-Boudreault pousse Québec à agir

28 Novembre 2017

Le meurtre de Daphné Huard-Boudreault, assassinée à 18 ans après que son ex-ami de cœur se soit filmé en train de l’insulter, a touché le ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux au point où il met aujourd’hui en place un Comité d’examen des décès liés à la violence conjugale.

Chaque année au Québec, 11 femmes perdent la vie à cause de la violence conjugale, 15 000 plaintes sont enregistrées dans les différents services de police et 6000 victimes sont accueillies par des maisons d'hébergement.