Les néodémocrates veulent lutter contre la violence faite aux femmes

01 Septembre 2015

Les candidats du NPD de la Rive-Sud prennent un engagement formel si leur parti est élu le 19 octobre à Ottawa. Ce mardi 1er septembre ils prennent position pour instaurer un plan d’action national pour lutter contre la violence faite aux femmes. Selon la députée sortante, Sadia Groguhé (Longueuil—Charles-LeMoyne), il s’agit d’une nouvelle réconfortante pour les trop nombreuses victimes de violences conjugales à Longueuil. «Je travaille depuis quatre ans avec les centres d’hébergement et de transition comme le Pavillon Marguerite-de-Champlain et La Chaumière et j’ai vu à quel point Stephen Harper a abandonné nos sœurs, mères et filles qui sont victimes de violence.»