Québec crée un comité d’experts sur l’accompagnement des victimes de violence sexuelle

18 Mars 2019

Déjà, des groupes présents sur place disaient croire qu’un financement accru des organismes qui font justement de l’accompagnement des victimes paraît inévitable.

Manon Monastesse, directrice générale de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, renchérit, affirmant qu’en bout de ligne, il faudra «assurer un meilleur soutien de nos groupes afin qu’on puisse mieux soutenir les femmes quand elles sont dans le processus judiciaire».

L’an dernier, quelque 9800 demandes d’hébergement ont dû être refusées, faute de places et de budget, avait souligné Mme Monastesse, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars. Une maison d’hébergement de 12 places reçoit une somme de 600 000 $ par année.