Les règles sanitaires forcent le Centre féminin à refuser des femmes en détresse

20 Octobre 2020

Depuis le début de la crise sanitaire en mars, 50 femmes qui ont fait appel au Centre féminin du Saguenay pour se loger ont dû essuyer un refus. Cette hausse considérable est provoquée par les règles sanitaires qu'impose la pandémie.

Il y a six chambres. On doit limiter à une femme par chambre, avec ou sans ses enfants. On est subventionné pour 11 lits et avant, on avait des co-chambreuses, mais maintenant on ne peut plus faire ça, met en contexte la directrice du Centre féminin du Saguenay, Marie-Claude Bouchard.