Regroup’elles réclame l’intervention de la Ville

19 Janvier 2018

Après une séance extraordinaire particulièrement mouvementée qui a mené à l’adoption du budget 2018 et du programme triennal des immobilisations, le conseil municipal de Terrebonne a enchaîné avec sa séance mensuelle tout aussi animée.

Nancy Ménard, directrice intérimaire de Regroup’elles, une maison d’aide et d’hébergement pour femmes et enfant violentés dans un contexte conjugal, est venue au micro pour discuter du protocole d’entente qui concerne notamment le stationnement autour des locaux de l’organisme. Pour l’occasion, elle était accompagnée d’une quinzaine de travailleuses, bénévoles et partenaires.