Les ressources manquent pour les femmes handicapées victimes d'agressions sexuelles

09 Mars 2018

La question du harcèlement et des agressions sexuelles a fait les gros titres ces derniers mois. Si les mouvements #metoo ou #moiaussi et #balancetonporc ont permis de libérer la parole de millions de femmes à travers le monde, ce mouvement pourrait en avoir oublié bien d'autres.

Manon Monastesse est directrice générale de la Fédération des maisons d'hébergement pour femmes. Selon elle, il existe un petit nombre de maisons d'hébergements capable d'héberger des femmes dans cette situation. L'accessibilité n'est pas complète et les ressources manquent. «La situation est telle que oui on peut les héberger, mais malheureusement on manque de ressources. Il y a toujours quelques maisons qui sont aménagées, certaines ont des rampes d'accès, mais elles n'ont pas nécessairement une toilette aménagée», explique-t-elle.