Violence conjugale: baisse des interventions à la Maison Hina

07 Mai 2020

La Maison Hina dispose de sept chambres pouvant accueillir autant de femmes victimes de violence conjugale ainsi que leurs enfants. À l’image des membres de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes, son taux d’occupation frôle habituellement les 100% à l’année. Pourtant, depuis le début de la pandémie, les lits se vident et en date du 24 avril, une seule pensionnaire y logeait.