Où la violence conjugale fait-elle le plus de victimes?

24 Novembre 2017

Près d'une femme sur trois dans le monde a déjà subi de la violence physique ou sexuelle de la part de son partenaire intime. En changeant les lois et les mentalités, les choses pourraient s'améliorer.

« La prévalence de la violence contre les femmes est difficile à mesurer méthodologiquement », affirme Alessandra Guedes, conseillère régionale sur la violence familiale à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « Elles peuvent ne pas vouloir en parler – par honte ou par crainte de représailles. »

Une opinion que partage Manon Monastesse, directrice générale de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes du Québec. « Même nous, dans notre réseau, on ne rejoint pas toutes les femmes victimes de violence conjugale », dit-elle. Les statistiques, ajoute-t-elle, sont « très en deçà de la réalité ».