Violence conjugale: «On se prépare à la crise» suite au confinement du coronavirus

23 Mars 2020

Confinement, problèmes d’argent, pertes d’emploi : Manon Monastesse craint que ce « cocktail » de facteurs entraîne une augmentation des gestes de violence conjugale dans les foyers où la violence était déjà ancrée. « Le contrôle du conjoint violent va s’exercer davantage. Il va y avoir plus de violence psychologue et plus de violence économique », dit-elle.

Source