Violentées dans le secret du confinement

20 Mai 2020

« De plus en plus de femmes communiquent avec nous par les médias sociaux, parce que c’est parfois plus subtil pour elles de le faire par écrit », souligne Mme Monastesse. Par ailleurs, les appels entrecoupés sont aussi en augmentation, les femmes tentant de se cacher de leur conjoint violent et craignant d’être surprises par celui-ci en pleine conversation.

Source