Revue de presse

Journaux, télé, radio, médias sociaux.: pour tout savoir sur les sujets brûlants d'actualité ! 

Québec solidaire conteste le leadership de la ministre Charest

13 Novembre 2019

Québec solidaire conteste le leadership de la ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, après une mise à jour économique présentée par le gouvernement de la Coalition avenir Québec exempte de toute mesure destinée à la lutte aux violences conjugales.

Violence conjugale : Québec solidaire conteste le leadership de la ministre Charest

13 Novembre 2019

Le parti demande au gouvernement de débloquer des fonds pour présenter un plan en trois axes. La formation politique souhaite que le Québec organise des campagnes nationales de sensibilisation, fasse de la prévention en milieu scolaire des jeunes à l’école et réinvestisse dans les soins de première ligne. 

Violence conjugale : QS conteste le leadership de la ministre Charest

12 Novembre 2019

« Il faut que Mme Charest prenne du leadership », a soutenu la porte-parole du parti, Manon Massé, mardi, au cours d’une conférence de presse visant à convaincre le gouvernement de la nécessité et de l’urgence d’adopter un plan d’action contre la violence faite aux femmes.

La maison d'hébergement L'Aid'elle débordée

11 Novembre 2019

Les maisons d'hébergement pour femmes violentées étaient à l'Assemblée nationale hier pour demander l'aide de Québec. Elles font face à une crise financière qui les oblige à refuser de nombreuses demandes d'hébergement annuellement. On fait le point sur la situation à la maison L'Aid'elle, à Gaspé, avec la directrice générale Cathie Cassivi.

Les maisons d'hébergement pour femmes lancent un cri du coeur

11 Novembre 2019

Les maisons d'hébergement pour femmes lancent un cri du coeur pour obtenir plus de financement. La Fédération des maisons d'hébergement pour femmes demande au premier ministre d'investir massivement afin que des femmes et des enfants victimes de violence ne se voient plus refuser l'accès à une maison d'hébergement.

Un ouvrage sur les 40 ans des maisons d'hébergement

11 Novembre 2019

Un livre a été publié le 26 avril 2018 sur l'histoire des maisons d'hébergement pour femmes victimes de violence conjugale au Québec. C'est la première fois qu'un tel ouvrage est réalisé. L'auteur fait un retour sur les 40 dernières années. Isabelle Côté est professeure en service social à l'Université Laurentienne. Elle a tenté de voir comment le réseau de maisons d'hébergement s'était développé à travers le Québec. Pour ce faire, elle a rencontré des pionnières un peu partout dans la province. C'est un groupe de militantes, dans les années 70-80, qui avait jeté les bases du mouvement pour offrir des services aux femmes victimes de violence conjugale, à une époque où on parlait très peu de cette problématique.

Les maisons d'hébergement et le sous-financement chronique

11 Novembre 2019

Une motion présentée par l’opposition péquiste a été appuyée par le parti au pouvoir à Québec. La députée de Gaspé Méganne Perry Melançon a en effet demandé officiellement au gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) de délier les cordons de la bourse et de revoir à la hausse le financement des maisons d’hébergement de la province.

Le cri d'alarme de la FMHF n'est pas passé sous silence

11 Novembre 2019

Lors de l'émission Les Coulisses du Pouvoir diffusée le 10 novembre 2019 sur la chaîne de Radio-Canada, la journaliste Marie-Hélène Tremblay est revenue sur le point de presse de la FMHF survenu le 6 novembre dernier. Elle rappelle qu'une motion a été déposée à l'unanimité pour assurer un rehaussement du financement dans les maisons d'hébergement pour femmes.

Des fonds demandés pour les maisons d’hébergement pour femmes

07 Novembre 2019

De plus en plus de femmes victimes de violence conjugale font appel à des maisons d’hébergement au Québec au point où ces dernières réclament l’aide du gouvernement pour combler un manque «chronique de financement». Accompagnées de députées des trois partis d’opposition à l’Assemblée nationale, 35 représentantes de maisons d’hébergement de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) ont pris le micro, mercredi, pour demander au gouvernement d’investir davantage dans leurs services.

Des fonds demandés pour les maisons d’hébergement pour femmes

07 Novembre 2019

De plus en plus de femmes victimes de violence conjugale font appel à des maisons d’hébergement au Québec au point où ces dernières réclament l’aide du gouvernement pour combler un manque «chronique de financement». Accompagnées de députées des trois partis d’opposition à l’Assemblée nationale, 35 représentantes de maisons d’hébergement de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) ont pris le micro, mercredi, pour demander au gouvernement d’investir davantage dans leurs services. Ce sont 35 000 demandes d'hébergement qui sont refusées chaque année au Québec dans les différentes ressources d’aide, a expliqué la directrice générale de l’organisme, Manon Monastesse.

Québec reconnaît le «sous-financement chronique» des maisons d’hébergement

07 Novembre 2019

Le gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) a reconnu, mercredi, que le sous-financement chronique des maisons d’hébergement met en danger nombre de femmes et enfants. Il a appuyé la motion de la péquiste Méganne Perry Melançon, qui l’enjoignait à réinvestir massivement dans le réseau des maisons d’hébergement pour maintenir les services et ouvrir de nouvelles places. Cette motion appelait aussi l’Assemblée nationale à «constater le sous-financement chronique des maisons d’hébergement, qui place de nombreuses femmes et enfants en situation de danger». Tous les députés présents ont voté en faveur de la motion.

La députée de Gaspé demande un rehaussement du financement des maisons d'aide pour femmes

07 Novembre 2019

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a promis de s'attaquer au problème aux problématiques vécues par les maisons d'hébergement pour femmes victimes de violence conjugale. Répondant à une question de la députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon qui demande un rehaussement du financement des maison d'hébergement à la hauteur de 50 M$ pour l'ensemble de la province, la ministre McCann s'est dit fort préoccupée par cette problématique. « Il y a des travaux qui sont en cours au Ministère. Très prochainement, je vais rencontrer le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale. On a entendu le cri du cœur des maisons d'hébergement et on est en train d'y voir. On va avoir à consolider ce réseau. » Au-delà des rencontres promises par la ministre de la Santé, Danielle McCann, la député Méganne Perry Mélançon insiste sur l'importance d'un financement à la hauteur des besoins des maisons d'hébergement. « La situation de crise actuelle devrait être une priorité nationale. Pendant que notre gouvernement ne s'attarde pas à ce dossier prioritaire, une femme par mois est tuée au Québec pour cause de violence conjugale », évoque-t-elle, mentionnant au passage que des drames pourraient être évités si les maisons d'hébergement avaient les ressources pour accueillir les femmes en danger.

Maisons d'hébergement de femmes sous-financées: Québec reconnaît ses torts

06 Novembre 2019

Le gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) a reconnu, mercredi, que le sous-financement chronique des maisons d’hébergement met en danger nombre de femmes et enfants. Les maisons d’hébergement accueillent gratuitement femmes et enfants en difficulté. Elles peuvent sauver des vies, a plaidé Mme Perry Melançon, qui a fait un lien avec le drame familial de Montréal où un père a récemment tué ses deux enfants avant de s’enlever la vie. Par contre, en 2018-2019, elles ont refusé près de 15 000 demandes d’hébergement. « On a été témoin collectivement de tragédies familiales d’une tristesse infinie qui auraient pu être évitées si on leur avait offert un soutien », a soutenu la députée de Gaspé.

On ne passe pas le test

01 Novembre 2019

« Pour certaines femmes, le film d’horreur dure toute l’année. Il faut que ça arrête. » C’est le message d’une campagne choc contre la violence faite aux femmes lancée à l’occasion de l’Halloween par le Y des femmes de Montréal et la YWCA de Québec. En plein débat national sur l’annulation de l’Halloween pour cause de mauvais temps, cette campagne percutante qui pastiche trois scènes classiques de films d’horreur a suscité trop peu d’attention depuis son lancement, jeudi matin. Elle dénonce pourtant quelque chose qui devrait nous faire hurler plus qu’une fête d’Halloween reportée : encore aujourd’hui, dans ce pays où l’égalité est en principe une valeur cardinale, la violence contre les femmes perdure de façon alarmante.

Les maisons d'hébergements pour femmes victimes de violence conjugale ont besoin d'aide

29 Octobre 2019

L'an dernier, les maisons d'hébergement pour femmes victimes de violence conjugale ont dû refuser 9800 demandes d'aide, faute de places et de budgets suffisants.  Le problème est récurrent depuis une dizaine d'années et s'amplifie dans un contexte où les problématiques sociales sont plus complexes qu'avant. 

Drame familial, violence conjugale : utiliser le bon vocabulaire dans les médias

28 Octobre 2019

Le double meurtre commis la semaine dernière dans l'est de Montréal a engagé la discussion sur les mots utilisés pour parler d'un tel événement dans les médias. Pénélope McQuade a convié des représentants des milieux communautaires, politiques et médiatiques pour pousser la réflexion.  

Violence conjugale: les maisons d’hébergement de la région à bout de souffle

28 Octobre 2019

Le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale a lancé un cri d’alarme, mercredi, déplorant que ses membres soient débordés. Les ressources de la région ne font pas exception. À bout de souffle, elles sont souvent à pleine capacité et peinent à offrir certains services en raison d’un manque de financement et de personnel. La situation est la même à la Maison Le Far, également située à Trois-Rivières. «Depuis le début de l’année financière qui commence le 1er avril, on dépasse notre taux d’occupation. Le 100% est dépassé chaque mois présentement. On a une liste d’attente», mentionne Karine Gendron, directrice de cette ressource d’hébergement pour les femmes victimes de violence. D’ailleurs, depuis sa fondation en 1985, rares ont été les moments où son taux d’occupation s’est retrouvé sous les 100%.

Mirépi annonce la création d'une maison d'hébergement de 2e étape

25 Octobre 2019

Crédit photo : Steeve Alain pour le Courrier de Portneuf La directrice générale de Mirépi, Martine Labrie, a annoncé que la nouvelle maison de 2e étape, qui offrira des séjours de plus longue durée aux femmes et à leurs enfants, devrait ouvrir ses portes en décembre 2020, «si tout se passe bien». Selon Mme Labrie, une femme sur trois sera victime de violence conjugale durant sa vie. La maison de 2e étape offrira des séjours de plus de trois mois afin de combler les besoins de sécurité, de relocalisation et de reprise de pouvoir de la clientèle.

Le documentaire Face aux monstres : une démonstration flagrante des failles du système de justice

25 Octobre 2019

Dans son documentaire Face aux monstres, l'autrice et productrice met en lumière le parcours incohérent que doivent traverser les victimes pour obtenir réparation. Le système québécois est-il si mal adapté dans les cas de violence conjugale? C'est lamentablement le cas démontré par Ingrid Falaise.

Les maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale ont besoin d’aide

25 Octobre 2019

L'an dernier, les maisons d'hébergement pour femmes victimes de violence conjugale ont dû refuser 9800 demandes d'aide, faute de places et de budgets suffisants. Le problème est récurrent depuis une dizaine d'années et s'amplifie dans un contexte où les problématiques sociales sont plus complexes qu'avant. L'Estrie n'échappe pas à ce phénomène. À la maison l'Escale de Sherbrooke, on doit chaque semaine refuser au moins une demande d'aide.

Pages