Revue de presse

Journaux, télé, radio, médias sociaux.: pour tout savoir sur les sujets brûlants d'actualité ! 

Quebec women's shelters call for increased funding ahead of budget

06 Mars 2020

Groups representing women's shelters in Quebec say they are in need of a long overdue funding increase, calling the current situation make or break. The Quebec federation of women's shelters (FMHF) and the Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale (RMFVVC), which represent 79 shelters across Quebec, are asking for $77 million in the 2020 provincial budget, which will be tabled Tuesday. A CBC News analysis revealed that in November 2019, an average of 620 women and children a day were turned away from domestic violence shelters across Canada.

Violence conjugale : encore du travail à faire

06 Mars 2020

Entrevue de Lyne Bourgelas, directrice adjointe de la maison Le FAR en Mauricie dans le téléjournal.  Une situtation cirtique qui touche toutes les régions de la province. 

Montérégie: la Table de concertation des femmes déplore la remise en question de la violence conjugale

06 Mars 2020

La Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM) et ses groupes membres ont dénoncé hier la propension de plusieurs groupes pour hommes à remettre en question la définition de la violence conjugale, telle qu’elle a été réitérée, dans le Plan d’action gouvernementale en matière de violence conjugale 2018-2023. Dans la définition, la violence conjugale est issue d’une dynamique de rapports de pouvoir inégaux entre les femmes et les hommes. Elle mise sur l’aspect coercitif, c’est-à-dire la prise de contrôle sur l’autre plutôt que la perte de maîtrise de soi. Sur le terrain, des groupes pour hommes ont conçu leurs propres définitions de la violence conjugale y incluant plusieurs situations : des ripostes de femmes victimes qui se défendent, des situations de tensions ponctuelles au sein d’un couple ou encore des disputes qui n’ont rien à voir avec les rapports de domination.

Women, children turned away from shelters in Canada almost 19,000 times a month Social Sharing

05 Mars 2020

Women's shelters in Quebec serve not only those fleeing domestic violence, but also victims of sex trafficking, forced marriage and some homeless women, Monastesse explained. The population is growing, and there have been very few women's shelters built in the past decade.

On va se le dire : violence conjugale

05 Mars 2020

Dans le cadre de cette semaine des droits des femmes la DG de la FMHF, Manon Monastesse, était invitée à la quotidienne « On va se le dire » à la télévision de Radio-Canada. Échanges sur les thèmes de violence conjugale, de sensibilisation ainsi que de manque de ressources financières pour les maisons d'hébergement. À noter que les échanges avec Manon débutent vers 24:23 minutes.

PRIMEUR | «Il y aura une augmentation substantielle des budgets aux maisons de femmes victimes de violence conjugale»

05 Mars 2020

Au micro de Paul Arcand jeudi matin, le chroniqueur politique du 98.5, Bernard Drainville, a fait état qu'une partie de ses surplus serviront à une «augmentation substantielle des budgets alloués aux maisons pour les femmes victimes de violence conjugale». Le ministre des Finances du Québec Éric Girard en fera l'annonce lors du dépôt du budget du gouvernement caquiste pour l’année 2020-2021. À noter que cette information est dévoilée vers 8:55 minutes dans le segment proposé.

'I didn't know who to tell': First Nations victims of intimate partner violence suffer from lack of services

05 Mars 2020

Twelve Manitobans were killed by their partners in 2018, according to Statistics Canada. Five of those people lived in First Nations communities.  One of them was  Kathleen Wood, who was beaten to death on the evening of Jan. 27, 2018, in St. Theresa Point — a First Nation about 500 kilometres northeast of Winnipeg.

Canada faces a domestic violence crisis. CBC examines the problem

05 Mars 2020

Every story of intimate partner violence and murder is different, but there are many commonalities. Consider that six in ten spousal homicides in Canada are preceded by a history of family violence, according to Statistics Canada. That means there were possible moments of intervention where victims, overwhelmingly women, could have been helped, perhaps saved

Les femmes qui fuient la violence, contraintes de trouver refuge loin d'Ottawa

05 Mars 2020

Les femmes qui fuient des situations domestiques dangereuses à Ottawa sont forcées de chercher refuge dans des communautés à l'extérieur de la ville, loin de leur emploi, des écoles, de leurs médecins et de leurs réseaux de soutien, selon des militants.

Violence conjugale : nulle part où aller, faute de places dans les refuges

05 Mars 2020

Ce problème n’est pas propre au Québec. Selon l’enquête de CBC, dans toutes les grandes villes canadiennes, les refuges pour victimes de violence conjugale sont forcés de refuser un nombre élevé de femmes et d’enfants.

Budget Girard: de l'espoir pour les maisons d'hébergement pour femmes

05 Mars 2020

À l’heure actuelle, les maisons en sont rendues à supprimer des postes, fermer des chambres et réduire les services externes, a illustré Mme Monastesse, qui évoque une situation « critique ».

With funding situation dire, leader of women's shelters federation 'optimistic' message has been heard

05 Mars 2020

Days before the province’s budget for the coming year is unveiled, the leader of Quebec Federation of Women’s Shelters said she is "rather optimistic" that her cry for help has been heard.

Financement des maisons d’hébergement pour femmes: la fédération plutôt optimiste

05 Mars 2020

Mme Monastesse évalue à 44 millions $ la somme qui serait nécessaire aux maisons représentées par sa fédération seulement, et uniquement pour consolider les acquis, sans parler de développement des services. De cette somme, 32 millions $ seraient requis pour les places dans les maisons régulières et 12 millions $ pour les places dans les maisons de seconde étape — des maisons où une femme peut être accueillie à long terme, pour un an, deux ans, «un chaînon crucial», décrit Mme Monastesse. «Les maisons vieillissent, alors ce sont des frais reliés à l’immobilier, des frais reliés au fonctionnement. Là, les maisons sont rendues à couper des postes, à fermer des chambres, à couper dans les services externes. Là, on est vraiment rendus à une situation critique», a-t-elle prévenu.

Ces refuges qui doivent, malgré eux, fermer la porte aux femmes

05 Mars 2020

Une enquête nationale effectuée dans les derniers mois par CBC révèle que durant une journée normale de novembre, 600 personnes, surtout des femmes et des enfants victimes de violence conjugale, n’ont pu accéder aux services de refuges pour femmes au Canada. En novembre 2019, ce sont des dizaines de milliers de refus qui ont été enregistrés au pays. Qui plus est, 86 % des refus étaient dus à des maisons d’hébergement qui débordent.

L’itinérance au féminin : une conséquence de la violence conjugale

04 Mars 2020

Mais un soir, son ancien conjoint a tenté de l’étrangler et l’a menacée de la tuer. C’en était trop. Elle a quitté le village où elle habitait escortée par des policiers et des ambulanciers. Pendant près d’un an, Bertha n’avait plus d’endroit où dormir.

Housing crisis hurting vulnerable women

04 Mars 2020

As condo buildings go up everywhere in Montreal and the prices of homes are on the rise, affordable apartments are more dire than eve. Women’s shelters and housing organization are urging the Quebec government to invest in social housing as they say vulnerable women are being hit the hardest. Melina Giubilaro reports.

«On tolère trop» les féminicides, dénonce Paul St-Pierre-Plamondon

03 Mars 2020

Inquiet par la lutte à la violence conjugale, le candidat à la chefferie souhaite mettre sur pied un organisme à but non lucratif dont l’objectif serait de «prévenir les féminicides et les familicides», a-t-il expliqué à Métro. L’organisme se nommerait «Relations Québec».

L’endroit le plus dangereux pour les femmes, « c’est leur propre maison »

03 Mars 2020

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) distingue quatre grandes catégories de féminicides, soit les crimes d'honneur, les crimes liés à la dot, les féminicides commis par une personne n'ayant aucun lien avec la victime et enfin les féminicides intimes. Au Canada, comme ailleurs dans le monde, c’est aux mains d’un partenaire intime que les femmes meurent le plus souvent.

Violence conjugale: l’heure de vérité

03 Mars 2020

Tous les ministres et tous les organismes visés par cette problématique auront beau parler d’une seule voix et partager un plan d’action bien défini, si le financement n’est pas au rendez-vous, les personnes victimes de violence risquent encore d’écoper. Des femmes et des enfants devront rester avec une personne qui les maltraite et craindre le pire, faute d’avoir un endroit où se réfugier, se loger, se réorganiser. 

Violence conjugale: l’heure de vérité

03 Mars 2020

«Combien pour nos femmes et nos enfants violentés?» La question lancée par la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes est on ne peut plus claire. Avec la présentation du prochain budget Girard, c’est en effet l’heure de vérité pour le gouvernement Legault.

Pages