Revue de presse

Journaux, télé, radio, médias sociaux.: pour tout savoir sur les sujets brûlants d'actualité ! 

À VOTRE SERVICE: Pour qu'elles reprennent le contrôle sur leur vie

05 Octobre 2016

Aider les femmes et leurs enfants victimes de violence à retomber sur leurs pieds et repartir sur de nouvelles bases : voilà la vocation de Regroup'elles, une maison d'aide et d'hébergement pour les femmes et enfants violentés dans un contexte conjugal, située à Terrebonne. L'organisme, qui a vu le jour en 1986, offrait d'abord du soutien téléphonique, des suivis individuels et de groupe, de l'accompagnement, de même que de la prévention et de la sensibilisation dans les écoles.

La FMHF en commission parlementaire de la Santé et des Services sociaux

04 Octobre 2016

La Fédération des maisons d'hébergement pour femmes était présente lors de la commission parlementaire sur le Projet de loi no 99, portant sur la modification de la loi sur la protection de la jeunesse et d'autres dispositions. 

Sauriez-vous reconnaître une femme violentée si vous la croisiez dans la rue?

22 Septembre 2016

Jeudi soir, des centaines de femmes vont se rassembler devant l'hôtel de ville d'Ottawa pour la marche annuelle « La rue, la nuit, les femmes sans peur ». Ironiquement, cette marche, qui vise à dénoncer les agressions sexuelles et les violences multiples faites aux filles et aux femmes, coïncide avec le premier anniversaire de la tuerie de Wilno. « Quand on parle de violence faite aux femmes, on parle de rapport de domination, de contrôle et de menace. Si on parle d'autre chose, on ne parle pas de violence », rappelle Manon Monastesse, directrice générale de la Fédération des maisons d'hébergement pour femmes. « La définition est très claire. »

Des personnalités connues médaillés de la paix

21 Septembre 2016

Ils luttent contre la violence conjugale, la cyberintimidation, se battent pour l'intégration des nouveaux arrivants ou viennent en aide aux enfants de la Syrie: plusieurs organismes, citoyens ou personnalités connues à Montréal seront honorés en cette Journée de la paix. La Montréalaise Diane Sasson a été à la barre de l'Auberge Shalom, un refuge pour femmes victimes de violences conjugales, durant 21 ans. Elle vient de prendre sa retraite. Elle sera médaillée de la paix ce mercredi pour son implication au sein de ce centre.

La brutalité conjugale prend divers visages

17 Septembre 2016

Isolement, seule et enceinte, mariage sur Internet, etc. Présentation de quelques cas de figure.

La double épreuve de la violence

17 Septembre 2016

Il serait urgent de se pencher sur le cas des femmes immigrantes qui vivent de la violence conjugale, car celles-ci sont en augmentation, ont constaté la Fédération des maisons d’hébergement du Québec (FMHQ) et le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale. Les immigrantes constituaient 13 % de la clientèle de ces maisons en 2006-2007 et sont près de 22 % dix ans plus tard, selon les données de la FMHQ.

Comment «interpréter» la violence conjugale?

17 Septembre 2016

Comment nommer « violence psychologique » en kirundi ? En népalais ? Les interprètes jouent un rôle crucial dans l’aide aux immigrantes victimes de violence. Or les maisons d’hébergement n’ont souvent pas les moyens de se payer leurs services.

Violence sexuelle faite aux femmes: l'importance de croire

17 Septembre 2016

Les 70 personnes réunies à l'occasion de la 35e Journée d'action contre la violence sexuelle faite aux femmes l'écoutent avec attention. Personne ne remet en doute son récit. Tout le monde la croit. La marche était une initiative conjointe du CALACS, du centre Entre' Elles, du centre Femme des Cantons, de la Maison Alice-Desmarais, du Avante Women's Center et du centre Horizon pour Elles.

Un nouveau cas de violence conjugale : entrevue avec Manon Monastesse

14 Septembre 2016

Entrevue de Manon Monastesse dans le 15-18 d'Annie Desrochers sur le drame conjugal de Saint-Hyacinthe et sur la violence conjugale au Québec : quels services? Quelles ressources? Que faire ?  Manon Monastesse rappelle qu'il ne faut pas hésiter à demander de l'aide si l'on est témoin ou sujet de violence conjugale.  L'entrevue était à 17h48 sur le fil audio.

Les couloirs de la violence amoureuse à la Polyvalente de Thetford

14 Septembre 2016

Le labyrinthe multimédia Les couloirs de la violence amoureuse est présenté à la polyvalente de Thetford Mines. La Table de concertation en violence conjugale de la région de L’Amiante et la Table de concertation Jeunesse Famille ont convié plus de 700 étudiants de la Commission scolaire des Appalaches à prendre part à ce circuit interactif.  Ce projet vise à sensibiliser les jeunes de 16 à 17 ans aux signes précurseurs de la violence amoureuse et à son cycle de nous dire Chantal Tanguay de La Gîtée... Le circuit sera offert gratuitement à la population le 27 septembre de 16h00 à 20h00.

Salut Bonjour ! Retour sur le drame de Saint-Hyacinthe

13 Septembre 2016

Intervention de Manon Monastesse dans l'émission Salut Bonjour ! du 13 septembre 2016 à 8h30. Réaction au lendemain du drame conjugal survenu à Saint- Hyacinthe. Une femme d'une trentaine d'années a perdu la vie. 

Le meurtre: l’escalade de la violence conjugale

13 Septembre 2016

Entrevue avec Manon Monastesse sur TVA Nouvelles à la suite du drame conjugal de Saint-Hyacinthe. «Un conjoint qui n’accepte pas la séparation peut devenir extrêmement violent. C’est une période extrêmement critique pour les homicides intrafamiliaux», fait savoir Manon Monastesse, directrice de la Fédération des maisons d'hébergement pour femmes.

Deux moyens pour mieux comprendre la violence sexuelle faite aux femmes

09 Septembre 2016

La violence sexuelle dont les femmes sont victimes ne diminue pas, l'actualité est là pour nous le rappeler. Le vendredi 16 septembre, deux activités permettront également aux gens de la région d'y être sensibilisés, lors de la Journée d'action contre la violence sexuelle faite aux femmes. Ces actions ont été préparées par cinq organismes du Suroît sensibles à ces questions, dont le CALACS La Vigie, le Centre D'Main de Femmes, l'Accueil pour Elle, la Résidence Elle, du Haut Saint-Laurent, de même que La Passerelle, de Vaudreuil-Soulanges.

Maison Simonne Monet-Chartrand : Se renouveler en répondant à une demande qui n'a jamais décru

01 Septembre 2016

Terminée l'image d'un sous-sol d'église ou d'un mouroir. Plus de 30 ans après son ouverture, la Maison d'hébergement Simonne-Monet-Chartrand pour les femmes victimes de violence veut sortir du misérabilisme et devenir une génératrice d'espoir.

75 000$ pour les maisons

30 Août 2016

Les Demois'ailes, ces 40 femmes qui ont parcouru la distance reliant Toronto à Shawinigan du 6 au 10 juillet dernier, ont dévoilé les montants qui seront remis aux maisons pour femmes violentées Le Far et La Séjournelle. C'est un total de 75 000$ qui sera divisé pour chacune des maisons.

La violence des femmes et le supposé déni féministe

25 Août 2016

La problématique a de quoi faire réagir, d'autant qu'on la présente comme étant à la hausse (sans données à l'appui) et qu'on déplore le manque de ressources pour y répondre. S'il s'avère effectivement important de se pencher sur cette question, nous croyons que certaines précisions s'imposent.

Les immigrantes victimes de violence conjugale sont mal protégées par l’État, selon les maisons d’hébergement

24 Août 2016

Souvent brimées par leur conjoint les parrainant et menacées de déportation, les immigrantes victimes de violence conjugale sont mal protégées par l’État québécois, déplore la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF). Le manque d’interprètes pénalise les immigrantes qui ne parlent ni français ni anglais.

Des hommes brisés

21 Août 2016

Ces statistiques font bondir Manon Monastesse, directrice générale de la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes. « Il n’est pas question de symétrie de la violence. On ne tient pas compte du contexte ni de l’intention. Les femmes demeurent les principales victimes des formes graves de violence, comme les agressions sexuelles, les homicides. Les conséquences sont plus graves chez elles. »

Les Demois'Ailes remettent 70 000$ aux organismes Le FAR et La Séjournelle

10 Juillet 2016

C'est main dans la main, accompagnées de leur famille et de leurs amis, que les 40 Demois'Ailes ont franchi les derniers kilomètres de leur parcours à relais entre Toronto et Shawinigan. Elles ont fièrement remis un montant de 70 000$ à deux organismes de la région qui viennent en aide aux femmes victimes de violence conjugale. Ce quatrième Défi des Demois'Ailes porte le montant des dons à plus de 200 000$ pour Le FAR (Trois-Rivières) et La Séjournelle (Shawinigan). Quarante femmes entraînées depuis le mois de novembre ont couru, à relais, les quelque 750 kilomètres qui séparent Toronto et Shawinigan, soit l'équivalent de deux marathons et demi chacune en moins d'une semaine.

Une bande dessinée pour sensibiliser et informer sur la violence conjugale et sexuelle

06 Juin 2016

La Table de concertation en violence conjugale et agression sexuelle du Fjord distribuera, dans plus de 10 000 foyers de La Baie et du Bas-Saguenay, une bande dessinée qui met en scène différentes situations de violence, qu'elle soit conjugale ou sexuelle.« Deux projets seront portés par la Table, la bande dessinée, mais aussi un projet de locaux au Bas-Saguenay, qui vont être disponibles dans chacune des municipalités, soit Saint-Félix-d'Otis, Rivière-Éternité, L'Anse-Saint-Jean, Petit-Saguenay et Ferland-et-Boilleau », a précisé Sonia Rhainds, intervenante sociale pour la Maison Le Rivage, à La Baie

Pages